« Salut 2018! », bonjour la revue de l’année

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
« Salut 2018! », bonjour la revue de l’année
Photo : Jessy Lewandowski

C’est à une année hautement politique qu’on dira adieu dans les prochaines semaines, et Salut 2018! le fait bien sentir. La revue de l’année chapeautée par Les deux colons d’Amérique gratte vigoureusement le tableau noir de l’actualité et de la politique québécoise, canadienne et internationale. À constater au Théâtre du Vieux-Terrebonne les 29 et 30 décembre.

Se voulant une rétrospective désopilante et politiquement incorrecte qui écorche tout le monde au passage, Salut 2018! était de passage au TVT pour une première représentation, le 22 novembre. Le spectacle s’arrêtera également au Café Campus de Montréal ainsi qu’au Centre culturel de Joliette durant le mois de décembre.

Sur scène, six comédiens, chanteurs et danseurs rendent possible une revue de l’année corrosive à saveur musicale. Selon Sylvain Fortin, l’un des Deux colons d’Amérique, c’est ce qui distingue Salut 2018! des autres revues de l’année. «Le spectacle est à 50 % musical. C’est notre angle, les gens aiment nos chansons. On a même deux compositions qui nous appartiennent : le numéro de Gaétan Barrette et le pipeline à Trudeau. On aimerait faire que ça, mais on perdrait une partie du public», reconnaît le coproducteur qui, comme d’autres membres de l’équipe, demeure à Mascouche.

En effet, l’autre colon, Philippe Lemieux, vient de la même ville, tout comme l’une des comédiennes, Pier-Anne Cloutier. Sans oublier l’assistante à la mise en scène, Maryse Bédard, qui habite Terrebonne.

Politique et actualité

Le spectacle créé en collaboration avec le Théâtre Côte à Côte de Mascouche est cependant loin de ne s’en tenir qu’aux enjeux locaux. Tout y passe! À commencer par les politiciens d’ici et d’ailleurs.

«La politique prend souvent beaucoup de place dans un spectacle comme celui-ci, surtout après une année électorale. Ça a ajouté un peu de caféine! lance à la blague le metteur en scène, Hugo Turgeon. On aime se moquer des politiciens et les gens savent automatiquement de qui on parle. La référence est là.»

Il faut dire aussi qu’on décrit Salut 2018!, dont la formule est reprise depuis 12 ans déjà, comme un «cabaret politique et bouffonneries».

Autrement, la distribution composée de Guillaume Borys, de Pier-Anne Cloutier, d’Alexis Gareau, de Jessica Léveillée-Lemay, de Lilà Paquette Mourmant, de Philippe Lemieux et de Guillaume Regaudie revient avec humour sur les moments marquants de l’année, dont la jeune équipe de soccer prise au piège dans une grotte en Thaïlande – si cela a pris autant de temps avant qu’on les sorte de là, c’est qu’on pensait qu’ils «fakaient», laisse-t-on entendre – ou le scandale de l’agence de voyages de «Chinorama» – «le rêve oriental, la crosse occidentale».

Spectacle en constante mouvance

L’un des principaux défis d’un spectacle comme Salut 2018!, de dire le metteur en scène, demeure l’ajout de textes en fonction de l’actualité. L’équipe a beau travailler sur le spectacle depuis l’été, il y a toujours du nouveau contenu à intégrer. La mécanique d’une imposante production n’est pas simple non plus. «Ça roule! Ça entre à gauche et à droite. C’est hyper important qu’il n’y ait pas de temps mort, et ils y arrivent», se réjouit Hugo Turgeon.

***

Pour assister au spectacle Salut 2018!, présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le samedi 29 décembre à 20 h et le dimanche 30 décembre à 19 h 30, procurez-vous des billets au www.theatreduvieuxterrebonne.com ou au 450 492-4777.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar