SPÉCIAL FÊTE NATIONALE : L’énergie festive des Colocs au parc Gilles-Forest

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
SPÉCIAL FÊTE NATIONALE : L’énergie festive des Colocs au parc Gilles-Forest
La fête nationale du Québec à Mascouche reçoit, le 24 juin au parc Gilles-Forest, Les Colocs et le spectacle Les retrouvailles de Mike Sawatzky. (Photo : Gilles Fontaine)

Le 24 juin, le parc Gilles-Forest, à Mascouche, reçoit Les Colocs et le spectacle Les retrouvailles de Mike Sawatzky pour la fête nationale du Québec. Mike était parmi nous lors de l’annonce de la programmation et nous l’avons rencontré.

Le guitariste semblait en grande forme. Nous nous sommes choisi un endroit calme à l’église Saint-Henri de Mascouche, où avait lieu le dévoilement de la programmation, pour prendre quelques minutes et jaser.

Nous avons parlé du passé. Inévitablement. Nous avons aussi parlé de deuil. Ça aussi, c’était inévitable. Par contre, Mike a surtout parlé de joie de vivre, de fête et de la relation que le groupe a toujours su avoir avec ses fans.

«Dès que le groupe s’est formé, j’ai réalisé qu’il y avait un grand concept de communauté. Il y a eu un grand partage entre les membres du groupe et nos fans. On ne faisait qu’un. Les Colocs ont toujours été une famille et les fans en faisaient partie», explique-t-il.

Il semble assuré que la fête sera de la partie le 24 juin au parc Gilles-Forest. «Ça a toujours été ça, Les Colocs : des rythmes festifs et les mots de Dédé», ajoute Mike Sawatzky en précisant qu’André Fortin était l’un des plus brillants auteurs qu’il ait connus.

Une chimie instantanée

Le guitariste, qui débarquait alors de la Saskatchewan, se souvient de la chimie qui s’est opérée à son arrivée. «Avec Dédé et Pat (Patrick Esposito Di Napoli), ça a été facile. Il y a eu quelque chose qui s’est installé. Nous avions tous un parcours inhabituel et beaucoup d’affinités musicalement.»

Après le départ d’André Fortin, Les Colocs se sont arrêtés pendant neuf ans. «Je crois que c’était la chose à faire. Tout le Québec était en deuil, comme nous. C’était un deuil profond. Plus tard, il y a eu le film et le spectacle aux Francos. Maintenant, j’ai le goût de dire que Les Colocs, c’est aussi nous tous», soutient le musicien.

Hommage à la fête

Mike Sawatzky est un homme sensé. Il ne cache pas le passé, bien au contraire. Au fond, ce passé, il l’a vécu de façon très profonde. Malgré cela, la discussion est toujours demeurée sur un ton très positif.

Quant au spectacle à venir, Mike assure que ce sera fort festif. «Tu sais, le spectacle, c’est un hommage à Dédé, à Pat et au public. Ça va être un hommage à la fête, en espérant un grand partage entre nous et les fans», a-t-il conclu.

Il sera accompagné de plusieurs autres musiciens qui ont fait partie du groupe : Benoit Piché (1993-1997), Benoit Gagné (1993-1997), Justin Allard (1998-1999), Michel Dufour (1998-1999) et Guy Bélanger, harmoniciste invité pour l’enregistrement de l’album Atrocetomique.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar