Stéphane Handfield tourne la page

Gilles Fontaine
Stéphane Handfield tourne la page
Stéphane Handfield est maintenant libre de la poursuite qu’avaient intentée Normand Trudel et Transport et Excavation Mascouche inc. (Photo : courtoisie)

À la fin de septembre, Stéphane Handfield se voyait libéré de la poursuite en diffamation qu’avaient intentée l’entrepreneur Normand Trudel et Transport et Excavation Mascouche inc. contre le conseiller municipal. Les poursuivants ont déposé à la cour un désistement complet.

L’élection sans opposition de Stéphane Handfield à titre de conseiller municipal de Mascouche, sans qu’il la qualifie de soulagement, s’ajoute à l’abandon de cette poursuite. Le conseiller et avocat expert en immigration peut maintenant tourner la page. Rappelons que cette poursuite avait été déposée en lien avec la dénonciation, par M. Handfield, d’un contrat de déneigement octroyé à l’entreprise de M. Trudel.

«Oui, je suis soulagé en ce sens que ma famille et moi pouvons maintenant tourner la page», nous a dit M. Handfield.

«Quand il y a une poursuite comme celle-là, c’est toute la famille qui est touchée. Ça faisait six ans que nous avions ce caillou dans notre soulier», a-t-il ajouté, en précisant qu’une telle poursuite affecte sérieusement le crédit de la personne poursuivie. «Ça limite et ça bloque les projets qu’une famille pourrait avoir, par exemple. Donc, il n’y avait pas que moi qui en étais affecté.»

«Maintenant, conclut-il, la poursuite étant chose du passé, ce qui est important, c’est le travail que nous devons accomplir au cours du prochain mandat de quatre ans que les citoyens nous ont donné.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar