Steven Dubois collectionne les médailles d’argent

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Steven Dubois collectionne les médailles d’argent
Le patineur de Lachenaie a patiné les trois distances individuelles et il a pris le 2e rang à trois reprises. (Photo : Greg Kolz)

Steven Dubois a mis la main sur plusieurs médailles d’argent lors de la première édition des Championnats des quatre continents de patinage de vitesse courte piste, présentés du 10 au 12 janvier à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.

L’athlète de Lachenaie a patiné les trois distances individuelles et il a pris le 2e rang à trois reprises. De plus, il a mis la main sur la médaille d’argent au relais 5 000 mètres avec ses compatriotes Cédrik Blais, Charles Hamelin et Pascal Dion. «Je ne m’attendais pas vraiment à ça [même si] j’avais comme objectif de finir sur le podium dans toutes les distances, a avoué l’athlète de 22 ans. D’arriver trois fois 2e et la même chose au relais, c’était au-delà de mes attentes.»

Avec 19 patineurs présents, les épreuves débutaient dans la ronde des quarts de finale. Dès la première course, le groupe s’est montré relevé. «Il y avait moins de patineurs, dont c’était plus concentré. Tout le monde était bon, a expliqué celui qui a pris la 2e position du classement cumulatif. C’était plus difficile.»

Dans la finale du 1 000 mètres, Steven Dubois occupait le 5e échelon avec un tour à faire. Une manœuvre audacieuse dans les derniers mètres lui a permis de monter sur le podium. «J’étais en arrière et je prenais de la vitesse pour aller vers l’extérieur. En avant, ça se dépassait, donc ça ralentissait un peu, a-t-il décrit. Il y a eu deux dépassements dans la ligne droite, donc ça s’est ouvert devant moi. Nous étions trois de large, donc je n’avais plus vraiment de choix, j’y suis allé à l’intérieur. J’ai dépassé les trois patineurs dans la ligne droite et ça a été très serré. J’ai crié en dedans de moi-même.»

Dans le 3 000 mètres, où les neuf meilleurs patineurs au classement prenaient le départ, l’athlète de 22 ans a conclu à la 6e place. Dans le 24e tour, alors qu’il était au 3e rang, un contact avec sa lame de patin l’a fait reculer. «Je me suis accroché les lames et ma lame a bougé, donc je n’avais plus de gauche, ce n’était plus possible de patiner, a expliqué Dubois. Je ne pouvais plus aller vite. J’ai perdu 4 positions à ce moment.»

La prochaine Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste aura lieu du 7 au 9 février à Dresden, en Allemagne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar