SUR LES PLANCHES: Les beaux projets de Karine Sainte-Marie

Gilles Fontaine
SUR LES PLANCHES: Les beaux projets de Karine Sainte-Marie
Pendant plus d’un an et demi, la Terrebonnienne d’origine a chanté en spectacles tout en voguant sur la mer. (Photo : Courtoisie)

Originaire de Terrebonne, Karine Sainte-Marie s’est entre autres fait connaître à l’émission «La Voix III» en 2015. Mais avant cette expérience, l’artiste était déjà très active dans son domaine : elle chante et écrit depuis qu’elle est toute jeune. Deux ans après sa grande expérience télévisuelle, elle arrive à peine d’une longue aventure de 15 mois sur mer.

Avant même son passage à la populaire émission, Karine donnait des cours de chant, elle se produisait dans des événements pour des entreprises, des mariages et toutes sortes d’autres occasions. Pour elle, «La Voix» pouvait lui donner un coup de pouce additionnel pour la poursuite de ses affaires. «Oui, ça a été un excellent tremplin, mais pas une finalité», dit-elle avec beaucoup de maturité.

Après un premier album plutôt pop, «Another Day» qui, à ses dires, ne la représente pas autant qu’elle le souhaiterait, elle se dit néanmoins heureuse et chanceuse d’avoir eu cette grande expérience. Sa musique et ses textes ont par contre évolué depuis.

Après «La Voix»

Peu de temps après «La Voix», Karine a été approchée pour participer à un grand spectacle alliant chevaux et chansons. «Ça a été une soirée réussie. J’ai dû écrire et monter un spectacle. J’avais carte blanche avec les organisateurs de «Cavaland». Je peux dire que ce projet m’a sérieusement donné le goût de la production d’événements créatifs.»

Après «Cavaland», Karine s’est absentée du Québec pour une série de spectacles sur un bateau de croisière. «C’est arrivé assez drôlement. Un ami m’a recommandé à l’entreprise britannique Belinda King Creative Production. Dans cette période, je ne savais pas vers quoi me tourner. Disons que j’étais en grand questionnement. Ainsi, j’ai envoyé une vidéo, j’ai obtenu une entrevue et peu de temps après, je partais pour l’Angleterre en vue des répétitions.»

Il s’agissait de spectacles de chansons et de danse. Les artistes étaient plus d’une vingtaine sur scène et pendant plus d’un an et demi, Karine donnait des spectacles tout en voguant sur la mer.

La tête remplie de projets

La Terrebonnienne d’origine est revenue avec une grande expérience, certes, mais aussi avec, en bagages, plusieurs chansons inspirées de sa dernière année et demie. «Partout où je suis allée, j’ai été inspirée. En fait, j’ai écrit ce que mon cœur ressentait, ce qu’il regardait. Je parle de mon aventure, d’amour, de moi. J’ai donc tout pour produire un album en 2018. Le son sera pop folk, comme un retour aux sources, à une musicalité que j’aime.»

Ses écrits n’étaient pas que des chansons. «Pendant tout le périple, j’ai noté mes états d’âme dans un journal de bord intime. J’aimerais bien le transformer en un livre. C’est un autre de mes projets.»

Ne plus attendre

À 32 ans, Karine Sainte-Marie n’a plus d’attente et fonce pour réaliser les projets qu’elle a en tête. «Depuis que je suis toute jeune, j’écris. J’aime ça, je m’y sens bien. Je n’ai plus à me prouver quoi que ce soit.»

Dans quelque temps, elle quittera temporairement le Québec pour participer à un atelier d’écriture à Nashville. Elle s’alimente de ses expériences, lesquelles lui ouvrent le chemin presque à chaque occasion. «Il ne faut pas penser qu’un simple passage à « La Voix » est garant de succès. Il faut foncer, travailler, créer, sans attendre chez soi que les choses arrivent. Je suis tombée plusieurs fois, mais chaque fois, je me suis relevée et j’ai poursuivi mon chemin.»

Bien qu’elle soit de retour de son périple sur la mer seulement depuis peu, Karine Sainte-Marie a beaucoup d’énergie. Elle a la tête remplie de projets, mais elle sait qu’elle doit avancer par étape. «Ça ne me servirait à rien de tout faire en même temps. Une chose à la fois, mais toujours en avançant», nous rappelle-t-elle avant de devoir mettre un terme à l’entrevue pour un premier démo de son prochain album.

Il est difficile de ne pas être impressionné par la vivacité de l’artiste. Elle aime ce qu’elle fait et elle le démontre clairement. Pour suivre l’énergique Karine Sainte-Marie, allez lui rendre visite sur sa page Facebook. Une façon de voir en images l’aventure qu’elle vient tout juste de vivre.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar