« Terrebonne est menacée par les intérêts canadiens » – Michel Boudrias

« Terrebonne est menacée par les intérêts canadiens » – Michel Boudrias

Le Bloc Québécois prend position contre le développement d’un oléoduc sur le territoire canadien. Le député de Terrebonne, Michel Boudrias, critique ses adversaires qu’il affirme être pour un tel projet. «Entre les libéraux qui relancent à grands frais Trans Mountain et les conservateurs qui souhaitent bâillonner une partie de l’opposition au pipeline, on se rend compte que sur ce dossier, c’est du pareil au même. […] Les partis fédéraux veilleront toujours aux intérêts de la majorité canadienne avant [les intérêts] de la minorité du Québec», déclare-t-il. Ce dernier souligne aussi que des centaines de rivières et de terres agricoles seront mises en danger si le gouvernement va de l’avant avec ce projet, dont la circonscription de Terrebonne, croit-il. «On nous demande de financer un projet de pipeline qui passera par chez nous, qui créera une infime quantité d’emplois et qui mettra en danger nos terres et nos rivières. En cas de désastre, cela nous coûtera une fortune (sans garantie d’aide du fédéral), tout ça pour un pétrole destiné à l’exportation qui n’aura aucun impact sur le prix à la pompe», conclut M. Boudrias, qui participera, le mois prochain, à une rencontre avec l’Union des producteurs agricoles (UPA). Notons que le local électoral que le député sortant vient d’inaugurer est situé au 641, rue Saint-Pierre dans le Vieux-Terrebonne. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar