Terrebonne et Bois-des-Filion signent jusqu’en 2009

Quelques semaines après son annonce dans les journaux, l’entente selon laquelle la Ville de Terrebonne assurera la desserte policière du territoire de Bois-des-Filion jusqu’en décembre 2009, a officiellement été signée le 16 septembre en présence du maire suppléant de Bois-des-Filion, Gilles Blanchette, et du maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille.

Éric Ladouceur

Les termes et conditions de l’entente sont les mêmes que ceux qui prévalent depuis le début de la collaboration entre les deux Villes en 1994.

Après avoir envisagé d’adhérer à la nouvelle régie intermunicipale de police de Thérèse-de-Blainville, des difficultés de procédures et d’autres considérations administratives ont amené Bois-des-Filion à revoir sa position. « La qualité des services offerts n’a jamais été mise en cause. Les services policiers sont de grande qualité et sont très appréciés par la population. Ils répondent aux normes les plus sévères à un coût plus avantageux que si la Ville de Bois-des-Filion devait administrer seule son propre service. Nous sommes heureux de poursuivre notre collaboration avec un partenaire qui nous connaît bien et avec qui nous avons établi de solides liens de confiance », a souligné M. Blanchette.

Le maire Robitaille s’est également dit très heureux de cette prolongation d’entente qui s’avère « avantageuse autant pour la population de Terrebonne que pour celle de Bois-des-Filion. Avec son approche préventive, notre service de police contribue grandement à maintenir le climat de tranquillité et de sécurité qui règne dans nos villes, comme en témoigne entre autres la reconnaissance provinciale de notre campagne Tolérance Zéro, qui est lauréate nationale d’un prix du ministère de la Sécurité publique », a-t-il soutenu.

Incendie et 9-1-1

Les deux hommes ont aussi procédé à la signature d’une entente de prestation d’un service secondaire d’appels d’urgence incendie, qui prévoit également le maintien du système d’appels d’urgence 9-1-1 ainsi que les services de la cour municipale de Terrebonne. Ces deux ententes s’ajoutent à plusieurs autres déjà en vigueur entre les deux Villes voisines, dont celles sur l’assainissement des eaux, la collecte des déchets domestiques dangereux, les loisirs et la sécurité incendie.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar