Terrebonne et Mascouche mettent leurs drapeaux en berne

Terrebonne et Mascouche mettent leurs drapeaux en berne

DÉCÈS DE BERNARD LANDRY

À la suite de l’annonce du décès de Bernard Landry, les villes de Terrebonne et de Mascouche ont mis leurs drapeaux en berne afin de rendre un dernier hommage à l’homme qui a occupé le poste de premier ministre du Québec de 2001 à 2003. «Économiste respecté, intellectuel engagé et homme passionné pour la cause souverainiste, Bernard Landry a marqué le Québec. L’impulsion qu’il a donnée aux fusions municipales permet aujourd’hui à Terrebonne d’être une grande ville capable de répondre aux aspirations et aux ambitions des familles. Également, la signature de la paix des Braves qui a assuré le développement de la Baie-James dans le respect des nations cries, l’atteinte du déficit zéro et l’adoption de la loi contre la pauvreté et l’exclusion sociale sont d’autres réalisations indissociables du passage de M. Landry aux commandes de l’État. Le Québec perd un grand homme. Au nom des citoyens de Terrebonne, je tiens à offrir à sa conjointe, à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances», a mentionné le maire de Terrebonne, Marc-André Plante. «En mon nom personnel et en celui de mes collègues du conseil municipal et de l’administration municipale, je transmets mes plus sincères condoléances à la famille de M. Landry et à ses proches», a également souligné le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay. (VT)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar