« Terrebonne flouée de 220 M$ sous le PLC »

« Terrebonne flouée de 220 M$ sous le PLC »

Le député sortant et candidat du Bloc Québécois dans Terrebonne, Michel Boudrias, dénonce vivement le bilan économique du gouvernement Trudeau et tient à rappeler aux électeurs de la circonscription que, malgré une période économique favorable et un taux de chômage historiquement bas, le premier ministre a littéralement fait exploser les déficits accumulés.

«Il est aberrant de voir Justin Trudeau se targuer d’avoir un plan concret pour la classe moyenne alors que son gouvernement l’a endettée pour des générations à venir. En 2015, les libéraux promettaient de réaliser des déficits budgétaires de 10 G$ au cours des premières années, en plus de présenter un budget équilibré en 2019. Ils ont plutôt cumulé plus de 70 G$ de déficits en 4 ans. Une autre promesse brisée qui aura un impact direct sur le portefeuille des contribuables», a déclaré M. Boudrias.

Le candidat bloquiste indique de plus que la part du déficit accumulé pour Terrebonne avoisine les 220 M$ en 4 ans. «En gros, c’est pratiquement le budget annuel de la Ville de Terrebonne (232 M$) qui a été placé sur la carte de crédit du gouvernement. Ce sont 220 M$ qui ont servi à développer des projets ailleurs qu’à Terrebonne pendant que nos citoyens paient la note. C’est un triste exemple de ce que nous coûte la fédération canadienne et de l’impact pour le Québec de ne pas maîtriser la gestion de ses impôts», illustre le député sortant.

«Et que dire de la promesse de supprimer graduellement les subventions aux industries fossiles. C’est loin d’être chose faite, d’autant plus qu’ils viennent d’utiliser 4,5 G$ des Québécois pour acheter un pipeline dans l’Ouest. Vraiment, le bilan du gouvernement Trudeau est un échec économique sur toute la ligne», conclut Michel Boudrias.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar