Terrebonne nourrit sa terre

Terrebonne nourrit sa terre
Fleurs et engrais verts garnissent les jardins publics de la Ville de Terrebonne cette année.

Pour réduire les risques de transmission communautaire du coronavirus, la Ville de Terrebonne a décidé de ne pas cultiver de fruits et légumes dans ses deux jardins publics cette année.

C’est pour cette raison que le jardin de l’hôtel de ville voit pousser des fleurs cet été. Pour leur part, Jardinova, dans le secteur Urbanova, et la mosaïculture, près de l’hôtel de ville et du Théâtre du Vieux-Terrebonne, servent à cultiver des plantes comme engrais vert.

L’engrais vert provient d’une pratique ancienne, à la base de la culture biologique. Il nourrira les sols et préparera la saison 2021. Utilisé comme couvre-sol temporaire, il augmente la fertilité de la terre grâce aux minéraux essentiels. En plus de résister aux mauvaises herbes, il protège les lits de plantation, prévient l’érosion et le lessivage du sol, améliore la qualité et la structure du sol, enrichit la terre de matières organiques et se révèle peu dispendieux.

Cette année, l’engrais vert est composé d’avoine pure, d’avoine et pois, et d’avoine et sarrasin.

Programme de composteur domestique

Par ailleurs, la Ville tient à rappeler que les citoyens peuvent eux aussi nourrir leur sol en compostant à la maison. Le programme de composteur domestique est encore offert. Les citoyens peuvent en recevoir un à coût réduit. Tous les détails se trouvent au www.ville.terrebonne.qc.ca/subventions-environnementales. (MS)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar