Terrebonne ramasse gazon, plantes, branches et feuilles

Terminé les sacs de gazon, de feuilles mortes et de branches qui finissent leur vie avec vos déchets! À Terrebonne, la collecte de ces matières compostables est commencée depuis le 2 mai, et toute la population est invitée à participer en grand nombre à cette nouvelle mesure environnementale unique dans la région.

Éric Ladouceur

Le maire Jean-Marc Robitaille et le vice-président de la Commission de la gestion et de l’entretien du territoire, de l’environnement et du patrimoine, Michel Lefebvre, avaient choisi lancer officiellement cette nouvelle collecte en compagnie de la famille Thouin, des gens sensibles à la cause du recyclage. «En tant que citoyen, je partage les idéaux de la Ville de Terrebonne en matière d’environnement. Nous sommes fiers de pouvoir l’aider à atteindre ses objectifs. Notre défi est collectif», a dit M. Yves Thouin.

Visiblement heureux de l’initiative, le maire a rappelé que Terrebonne faisait partie des Villes les plus avancées en ce qui concerne le taux de recyclage de ses déchets, et ce, avec 45 % des matières résiduelles qui sont recyclées. «À Terrebonne, nous ne faisons pas seulement parler d’environnement : nous agissons. En moins d’un an, nous avons développé de nombreuses activités visant à réduire la quantité d’ordures destinées à l’enfouissement, afin d’atteindre rapidement l’objectif de récupération des matières recyclables fixé par le PMGMR (65 % en 2008)», a-t-il souligné.

Comment faire

Les citoyens de Terrebonne pourront donc se prévaloir de cette nouvelle collecte hebdomadaire à compter du 2 mai, et ce, jusqu’au 11 novembre 2005 (le lundi dans le secteur La Plaine, le mercredi dans le secteur Terrebonne et le jeudi dans le secteur Lachenaie).

De plus, puisqu’il s’agit d’une première collecte de résidus verts, la Ville de Terrebonne tient à informer ses citoyens des mesures spécifiques à prendre. Premièrement, toujours utiliser des sacs de récupération de couleur orange. Une période de tolérance d’un mois sera observée afin de laisser aux citoyens le temps de s’en procurer. Deuxièmement, remplir raisonnablement les sacs afin qu’ils ne déchirent pas sous la pression. Finalement, ne pas laisser traîner les sacs longtemps afin d’éviter leur destruction par des animaux.

Compost

Les matières ainsi récupérées seront transformées en compost qui pourra par la suite être réutilisé par les citoyens pour leurs travaux domestiques. Une belle façon de retourner à la terre ce que la terre nous a donné.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar