Touchantes retrouvailles

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Touchantes retrouvailles
Geneviève et Édith lors de leurs retrouvailles virtuelles. (Photo : capture d’écran ICI Radio-Canada Télé)

Une infirmière de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur a eu la preuve de l’utilité de son travail grâce à l’émission Deuxième chance et son volet hors série sur le Web.

Durant la pandémie, l’équipe de l’émission d’ICI Radio-Canada Télé est allée à la rencontre de Geneviève pour l’aider à retrouver quelqu’un qui lui est cher. « Une infirmière, la personne qui a mis un baume sur ma perte », dévoile-t-elle dans une vidéo de six minutes disponible au https://bit.ly/30h948T.

Il y a deux ans, Geneviève s’inquiétait de ne pas avoir de nouvelles de sa conjointe, Roxanne. Après plusieurs appels sur son cellulaire, une infirmière a répondu et l’a informée de l’accident de la route que Roxanne avait subi. Elle se trouvait alors à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, à Terrebonne.

Une fois Geneviève arrivée sur place, « une autre infirmière, peut-être la même, m’a pris la main et m’a dit : « Ça va être correct » », témoigne la femme dont la conjointe a finalement perdu la vie. Depuis ce temps, Geneviève a toujours voulu retrouver cette infirmière (ou ces infirmières) pour la remercier de son soutien.

Un épisode marquant

Un appel sur Facebook a permis à l’équipe de Deuxième chance de retrouver l’infirmière en question. Il s’agit d’Édith Dupéré, qui se souvenait très bien de Geneviève. « Un trauma d’une mère de 30 ans nous accroche plus quand on est soi-même une mère dans la trentaine », explique-t-elle dans la vidéo.

Les deux femmes ont pu discuter virtuellement pour reparler de cette expérience marquante. « On ne se rend pas compte de l’impact qu’on a sur les gens. Présentement, on perd nos emplois, on se fait envoyer dans les CHSLD, et là, je vois que c’est pour ça qu’on fait ça », confie l’infirmière en référence à la période trouble que nous traversions lorsque la vidéo a été tournée.

« C’est une autre étape à mon deuil », conclut pour sa part Geneviève, avec reconnaissance.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar