Un affrontement en famille pour les Scorpions

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Un affrontement en famille pour les Scorpions
La troupe de la coach Julie a eu gain de cause contre celle du coach Alex dans un affrontement qui réunissait deux équipes des Scorpions. (Photo : Pénélope Clermont)

Pour une première fois, deux équipes des Scorpions de l’école secondaire Armand-Corbeil s’affrontaient sur leur terrain et devant leurs partisans communs le vendredi 13 septembre à l’heure du dîner.

Le programme sportif créé officiellement en 2009 – la première équipe des Scorpions a franchi ses premières verges en 2003 – fête ses 10 ans. Ce qui avait été mis sur pied pour motiver les élèves de l’école secondaire de Terrebonne semble avoir atteint son objectif avec quelque 250 joueurs répartis au sein de cinq équipes. «On voulait transmettre des valeurs de réussite au-delà des performances, même si on souhaite toujours gagner. C’est encore plus motivant pour les gars!» lance sur les lignes de côté François Cajelais, coresponsable du programme avec Scott McLeod.

Et si on parle des gars des Scorpions, le succès n’est pas que masculin. Coach Julie (Lemay) dirige l’équipe benjamine 2 pour une première année en tant qu’entraîneuse-chef. Sa fiche immaculée en trois rencontres, dont celle du 13 septembre contre la formation 1, l’illustre bien. L’équipe figure au sommet du classement avec le Collège Laval dans la 4e division.

Revenons d’ailleurs sur cet affrontement «familial» de la semaine dernière où les unités défensives n’ont laissé que des miettes à l’adversaire. En 2e demie, la troupe de coach Julie a profité de gros jeux pour marquer les points qui ont fait la différence dans une victoire de 21 à 0. Quant à l’équipe d’Alexandre Renaud (1-1), on met la faute sur un manque d’opportunisme et un processus normal d’apprentissage.

Travailler dans la victoire comme la défaite

D’autres Scorpions étaient à l’œuvre dans les derniers jours. Le juvénile de coach Cajelais, qui en est à une première saison en division 1 avec une formation composée d’autant de recrues que de vétérans, a baissé pavillon 23 à 9 contre les Harfangs de l’école Du Triolet. S’il s’agissait d’une 3e défaite en autant de matchs pour la formation qui a mis la main sur le Bol d’or en 2017, on maintient que la confiance et la motivation sont toujours présentes dans le vestiaire.

Du côté du cadet de 4e division, les joueurs ont été en contrôle du début à la fin contre Laval Sr. Academy et ont remporté la partie 28 à 2. L’entraîneur Frédérick Martineau (2-1) s’est dit fier de son équipe composée uniquement de jeunes de 2e secondaire.

Enfin, le cadet de 3e division possède un défi de taille : rester humble dans la victoire. La dernière semaine a marqué le 3e gain en autant de possibilités pour la troupe de coach McLeod. Figurant au sommet du classement, les joueurs sont restés alertes, ont fait preuve d’une exécution sans reproche, tout en réalisant une bonne couverture de passe, selon l’entraîneur-chef qui demande à ses joueurs de «célébrer la victoire en gardant à l’esprit que ce projet s’échelonne sur une saison complète».

Partager cet article

Commentez l'article

avatar