Un bilan policier stable et des nouveautés

Un bilan policier stable et des nouveautés
Marc Brisson, directeur du Service de police intermunicipal de Terrebonne/

C’est un bilan annuel plutôt stable par rapport à celui de l’année dernière que le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion a présenté, le 30 mai, en conférence de presse. L’organisation employant 207 policiers et 72 employés civils s’est aussi dotée d’outils pour desservir les trois villes avec plus d’efficacité.

En matière de surveillance du territoire, pas moins de 26 652 appels ont nécessité un déplacement policier. En ce qui a trait à la sécurité routière, 31 983 constats d’infraction ont été délivrés sur le territoire de 255 km2 desservi. Près du quart (7 657) l’ont été pour excès de vitesse.

En ce qui concerne les accidents de la circulation, il s’agit du meilleur bilan des 10 dernières années, avec 1 accident mortel, 3 accidents avec blessés graves et 29 accidents avec blessés légers de moins en 2018 qu’en 2017. «Nous affichons une baisse de 5,6 % du nombre d’accidents alors que la baisse provinciale est de 4,6 %», mentionne le directeur adjoint Sylvain Pelletier.

Il s’agissait aussi de la première année d’activité de l’Unité mobile d’intervention, dont les résultats sont probants, selon le service (voir autre texte).

Finalement, 1 607 enquêtes criminelles ont été effectuées avec un taux de résolution de 84,3 %. Le directeur adjoint Éric Hallé note une augmentation de 80 % des dossiers en matière de crimes sexuels depuis 2016, qui s’expliquerait en partie par le mouvement #MOIAUSSI, selon le directeur Marc Brisson.

Le corps policier s’est doté de nouveaux outils en 2018. En plus d’un nouveau système d’exploitation plus facile d’utilisation, des policiers ont travaillé sur le partenariat entre Laval et Terrebonne en lien avec le Bureau d’intégrité et d’éthique. Des armes à impulsion électrique (taser) ont été acquises pour mieux intervenir dans certaines situations. Notons aussi l’arrivée du chien de soutien émotionnel MATTA, qui a été utilisé lors de 96 interventions depuis avril 2018.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar