Un bon bulletin pour les écoles moulinoises

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Un bon bulletin pour les écoles moulinoises
De façon générale, les écoles secondaires de Terrebonne et de Mascouche ont obtenu de meilleurs résultats en 2019 selon l’Institut Fraser, qui vient de publier le bulletin annuel des écoles secondaires du Québec.

Les écoles secondaires de Terrebonne et de Mascouche obtiennent en général de meilleures notes que l’an dernier. C’est ce qu’on constate en parcourant le bulletin annuel des écoles secondaires du Québec émis par l’Institut Fraser.

Le Bulletin des écoles secondaires du Québec 2019 classe 463 écoles publiques et privées, indépendantes, francophones et anglophones principalement selon les résultats aux tests provinciaux en français, en anglais, en sciences et en mathématiques. Ces écoles reçoivent une cote globale basée sur les résultats des élèves aux examens ministériels de 4e et de 5e secondaire, sur l’écart entre les filles et les garçons, et sur la proportion d’élèves qui accusent un retard dans leur parcours scolaire.

Meilleurs résultats aux examens

De façon générale, les écoles de Terrebonne et de Mascouche montrent une augmentation des résultats aux épreuves ministérielles. C’est l’école secondaire du Coteau de Mascouche qui affiche la hausse la plus significative comparativement aux autres écoles de la MRC Les Moulins.

D’ailleurs, du Coteau figure parmi les 10 écoles du Québec qui se sont améliorées le plus rapidement.

Le même constat peut être fait relativement au taux d’échec des écoles moulinoises dans chacune des matières suivantes : langue d’enseignement, langue seconde, histoire et éducation à la citoyenneté, science et technologie, et mathématiques. Trois écoles se distinguent particulièrement dans la MRC, soit l’école du Coteau (de 35,7 % en 2014 à 17,3 % d’échec en 2018), Le Prélude (de 31,3 % à 13,3 %) et l’école Des Rives (de 30 % à 17,3 %).

Écart filles et garçons

Si depuis plusieurs années, l’écart entre les filles et les garçons croît en faveur des filles, le dernier bulletin des écoles montre une tendance à la stabilité (Armand-Corbeil et de l’Odyssée) ou, sinon, une augmentation plus discrète (des Rives et Le Prélude) qu’au cours des 5 dernières années. À l’école des Trois-Saisons de Terrebonne, l’écart tend à se réduire, notamment en mathématiques où les garçons ont d’aussi bonnes notes que les filles. L’école du Coteau et le Collège Saint-Sacrement montrent aussi une réduction de l’écart entre les filles et les garçons.

Le bulletin 2019 présente une nouveauté avec le classement des écoles accueillant plus de 30 % d’élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (ÉHDAA). Parmi celles-ci, on retrouve au 72e rang sur 173 l’école du Coteau (41,4 % d’ÉHDAA), l’école des Trois-Saisons (31,6 %) et l’école de l’Odyssée (31,0 %).

Une progression qui s’explique

«Nous croyons que tout élève est capable d’apprendre si les conditions sont appropriées», répond Karino Roy, directeur de l’école secondaire du Coteau, lorsqu’interrogé sur la progression de son établissement. «Nous assumons la responsabilité des résultats de nos élèves; si ces résultats sont mauvais, nous n’en imputons pas la faute aux élèves ou à leur environnement. Nous nous questionnons : comment peut-on améliorer la situation? Nous tentons de mettre en place des méthodes d’enseignement uniformes au sein de l’école. Nous avons des attentes élevées envers tous les élèves. Notre priorité est accordée aux matières de base. Nous offrons un environnement sécuritaire, ordonné, dans un climat positif. Il faut souligner l’apport de tout le personnel de l’école qui jour après jour travaille très fort pour assurer la réussite de l’ensemble de nos élèves», commente-t-il.

Vous pouvez consulter le classement complet à l’adresse suivante : www.compareschoolrankings.org.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar