Un CISSS désormais sans fumée

Un CISSS désormais sans fumée
, la période du 1er janvier au 30 avril est consacrée à la sensibilisation et à l’information

Depuis le 1er janvier, il est interdit de fumer et de vapoter à l’extérieur des installations dont le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière est propriétaire ou locataire exclusif, notamment sur les terrains, dans les aires de stationnement, dans les jardins et sur les balcons.

Des dérogations seront toutefois accordées à la clientèle adulte et aînée en hébergement. Dans les installations dont le CISSS n’est pas propriétaire ou locataire exclusif, la Loi concernant la lutte contre le tabagisme s’applique (interdiction de fumer à l’intérieur et dans un rayon de 9 mètres de toute porte, fenêtre ou prise d’air communiquant avec l’intérieur des lieux).

Dans le but de permettre une transition harmonieuse vers un CISSS sans fumée, la période du 1er janvier au 30 avril est consacrée à la sensibilisation et à l’information, et ce, tant auprès des membres du personnel et des médecins qu’auprès de la clientèle. Ainsi, aucune sanction ne sera appliquée pendant cette période de sensibilisation.

Par cette politique, l’établissement traduit sa volonté organisationnelle de réaliser un virage santé qui s’inscrit en cohérence avec la promotion des saines habitudes de vie. En plus des services offerts pour l’abandon tabagique, le CISSS est en démarche d’implantation d’un programme de soutien destiné aux usagers fumeurs hospitalisés.

Pour les personnes désirant cesser de fumer ou réduire leur consommation, des outils et des services existent pour les soutenir dans leur démarche : centres d’abandon tabagiques situés dans les CLSC; ligne téléphonique J’ARRÊTE – 1 866 527-7383; www.quebecsanstabac.ca/jarrete; et le Programme «Je marche, je cours, j’écrase» – www.runtoquit.com. (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar