Un fameux duo !

Alexandre Tagliani et Lee Bentham forment un fameux duo de pilotes, qui entretient en plus une bien belle amitié. Malgré la compétition que se font les deux jeunes conducteurs sur piste, ils collaborent au succès commun de l’équipe, échangeant des informations sur leurs autos en cours de saison.

Gilles Bordonado

« C’est très motivant d’avoir de la compétition au sein de la même équipe. Ça nous pousse à offrir le meilleur de nous-mêmes, d’autant plus que l’on a les mêmes objectifs, soit de passer un jour en formule Indy », d’ajouter Alexandre Tagliani. D’ailleurs, Alex et Lee ont pris part cet hiver à Phoenix à des essais (65 tours) en Indy, avec beaucoup de succès, puisqu’ils ont obtenu des temps similaires, voire meilleurs que les pilotes évoluant actuellement pour cette série.

La saison dernière a été difficile pour les deux pilotes Players, particulièrement pour Alex qui a eu de sérieux problèmes techniques en début et en fin de saison: « Lors des six courses que j’ai terminées, je suis monté sur le podium. Personnellement, j’espère faire mieux cette saison. La voiture sera prête dès le début de la saison, ce qui n’était pas le cas, tant pour moi, que pour Lee, l’an passé. Si je fais preuve de régularité, c’est certain que j’améliorerai mon classement et que je me batterai pour la première place », de confier Tag.

Pour Lee Bentham, deuxième en Atlantique en 1996, en Indy Light en 1997 et premier en Atlantique en 1998, le défi promet d’être exigeant: « La compétition est excellente, ce qui me pousse à performer. En 1999, ce sera encore plus dur, puisque j’ai terminé au premier rang et que plusieurs voudront me devancer », de noter l’Ontarien.

Les deux pilotes Players se préparent donc une grande saison. Lee et Alex, qui sont encore sous contrat respectivement pour trois et quatre ans avec le fabriquant de cigarettes canadien, aspire à la succession de Greg Moore et Patrick Carpentier en Indy à court terme, d’autant plus qu’il ne reste qu’un an de contrat à ces deux pilotes avec Players. 1999 sera cruciale pour les deux jeunes loups de la Formule Atlantique…

Partager cet article

Commentez l'article

avatar