Un homme attaqué par un pitbull

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Un homme attaqué par un pitbull
Sylvain Comtois a subi une vilaine morsure à l’avant-bras droit et songe à poursuivre les propriétaires du chien à la suite de l’attaque dont il a été victime. (Photo : courtoisie)

Un homme de Mascouche a été blessé à un bras et a eu toute une frousse lorsqu’il s’est fait attaquer par un chien de type pitbull, le 30 mai en après-midi, à Terrebonne, là où les chiens de cette race sont pourtant interdits.

Sylvain Comtois est un chauffeur de berline scolaire. L’attaque est survenue lorsqu’il est allé reconduire un enfant à une résidence du chemin Gauthier, dans le secteur La Plaine. «L’enfant avait oublié sa boîte à lunch dans la berline. J’ai cogné à la porte et dès qu’elle s’est ouverte, deux chiens m’ont sauté dessus», raconte M. Comtois, toujours secoué au lendemain de l’attaque.

Lorsqu’il est parvenu à regagner son véhicule, l’homme souffrant d’une morsure à l’avant-bras droit a communiqué avec les policiers.

«Je n’ai pas peur des chiens, mais j’ai demandé à mon employeur de ne plus retourner à cet endroit. Je n’aimais déjà pas ces chiens (les pitbulls), maintenant je les aime encore moins», dit M. Comtois, qui songe à poursuivre la famille.

La SPCA intervient

La SPCA Lanaudière Basses-Laurentides, maintenant responsable du contrôle animalier sur le territoire de Terrebonne, est également intervenue. Si M. Comtois croit avoir vu deux chiens de type pitbull, la SPCA n’a saisi qu’une seule bête.

«Le chien est présentement en évaluation comportementale pour une durée de 10 jours. Chose certaine, il ne retournera pas avec sa famille, puisqu’il s’agit d’une race prohibée à Terrebonne», précise la directrice générale la SPCA Lanaudière Basses-Laurentides, Lucie Duquette. Elle affirme que le chien fait partie de la grande famille des pitbulls, sans pouvoir spécifier la race précise.

Rappelons qu’à Terrebonne, les bull-terriers, les Staffordshire bull-terriers, les American bull-terriers et les American Staffordshire bull-terriers sont interdits.

L’amende pour une première infraction varie entre 100 $ et 300 $ et augmente en cas de récidive.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar