Un jeune Terrebonnien manque toujours à l’appel

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Un jeune Terrebonnien manque toujours à l’appel
Simon Martel mesure 1,75 m (5 pi 9 po) et pèse 64 kg (140 lb). Il a les cheveux courts bruns, les yeux bruns et parle français. (Photo : Facebook)

Plus de 72 heures après sa disparition, le Terrebonnien Simon Martel demeurait introuvable au moment de mettre sous presse, mardi après-midi, malgré les efforts déployés par les policiers et par des bénévoles pour localiser le jeune homme de 18 ans.

Simon Martel se trouvait chez des amis dans une résidence de la rue Chapleau, le soir du 24 janvier, lorsqu’il a décidé «d’aller prendre l’air et puis de se coucher dans son véhicule» vers minuit.

Ses amis, qui prenaient soin d’aller vérifier à l’occasion s’il allait bien, ont constaté qu’il n’était plus dans sa voiture vers 0 h 50, rapporte la police de Terrebonne dans un communiqué de presse.

Il aurait laissé sur place son portefeuille, mais aurait avec lui son téléphone cellulaire, qu’il aurait toutefois éteint.

Simon Martel mesure 1,75 m (5 pi 9 po) et pèse 64 kg (140 lb). Il a les cheveux courts bruns, les yeux bruns et parle français. Lors de sa disparition, il portait un chandail jaune avec l’inscription «Wu-Tang» sur le devant, un manteau d’hiver bleu royal, un pantalon de style jogging gris, ainsi que des bottes d’hiver noires.

Recherches

Depuis sa disparition, plusieurs recherches ont été effectuées dans le secteur. Les policiers ont également visionné des caméras de surveillance de commerces, posé des questions aux voisins et fait le ratissage des cours arrière des résidences. L’équipe de sauvetage nautique du service des incendies a aussi patrouillé autour des berges et la rivière des Mille Îles, qui se trouve tout près du lieu de la disparition.

Les recherches terrestres se sont poursuivies du côté de Terrebonne le 26 janvier et de l’autre côté du pont Sophie-Masson, sur le territoire de Laval, le 27 janvier, mais en vain. Les policiers ne disposent d’aucun indice qui leur permettrait de concentrer les recherches dans un secteur précis.

Le 27 janvier, la police de Terrebonne poursuivait les recherches du côté de Laval. (Photo : Gilles Fontaine)

«Une caméra de surveillance d’un commerce a capté des images de M. Martel qui marchait en direction de Laval vers 0 h 50. Nous avons fait le tour des cours arrière, des commerces et des champs, qui sont plus nombreux du côté de Laval. Des patrouilleurs à motoneige ont été mis à contribution», confirme le capitaine Joël Lamarche, de la police de Terrebonne.

En plus de continuer de patrouiller dans le secteur, les policiers de Terrebonne sont en communication avec la Sûreté du Québec pour déterminer quelles mesures d’enquête pourraient être déployées dans les prochains jours, si le jeune homme n’est pas retrouvé.

Par ailleurs, des démarches sont en cours pour afficher la photo de Simon Martel sur les panneaux électroniques de la Ville.

Nébuleux

Les raisons qui expliquent pourquoi Simon Martel a décidé de quitter les lieux à pied demeurent floues. Selon nos informations, il y aurait eu consommation de stupéfiants au cours de la soirée du 24 janvier. Sur les images captées par la caméra de surveillance, il ne semblait toutefois aucunement désorienté.

Par ailleurs, plus tôt au cours de la soirée, il aurait confié à un ami «qu’un certain mal de vivre l’habitait», ce que l’ami a raconté aux policiers. Un élément qui fait craindre pour la sécurité du jeune homme.

Toute personne ayant de l’information permettant de localiser Simon Martel peut communiquer en toute confidentialité avec le Service de police intermunicipal de Terrebonne / Sainte-Anne-des-Plaines / Bois-des-Filion en téléphonant au 450 471-4121 et en mentionnant le dossier TRB-200125-019, ou en composant le 9-1-1.

Partager cet article

1
Commentez l'article

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jean Marc Boyte Auteurs de commentaires récents
Jean Marc Boyte
Invité
Jean Marc Boyte

Courage Simon, recherche en toi l’étincelle qui rallumera la flamme 🔥 avec l’aide qui t’attends auprès de ta famille, tes amis et des médecins ou autre intervenants que tu voudras bien te laisser approcher. Dit toi que tu est important et très important alors si tu lie se message laisse toi aider un peu. Je crois en toi et ton potentiel.

Jean Marc