Un match sur deux pour l’Action de grâce

Un match sur deux pour l’Action de grâce
La fin de semaine des Cobras s’est soldée par une défaite et une victoire.

Bien que les Cobras de Terrebonne aient joué deux bons matchs le week-end de l’Action de grâce, ils n’en ont remporté qu’un.

Le vendredi 11 octobre, les Cobras recevaient les Panthères de Saint-Jérôme, ce qui annonçait un bon duel.

Les locaux ont su commencer convenablement le match en prenant les devants par un but. Après une période, ils menaient 1 à 0.

Les rivaux n’ont pas tardé à s’inscrire au pointage en 2e période en marquant à deux reprises en moins de cinq minutes de jeu. En 3e, les Cobras ont tenté un retour, mais en vain, et ont subi une défaite de 4 à 3.

«C’est une histoire de gardiens», a lancé Robert Dubuc, directeur général et entraîneur-chef des Cobras. «Leur gardien a été meilleur que le nôtre. On a juste passé proche, et dans cette ligue, passer proche, ça ne donne pas de points», a-t-il ajouté en soulignant les 49 tirs de son équipe.

Beaucoup de buts sur la route

Le dimanche 13 octobre, le club de Terrebonne affrontait les Shamrocks de West Island à Pierrefonds. Les hommes de Robert Dubuc ont connu une soirée offensive en remportant la partie 8 à 3.

Les Cobras se sont envolés avec la victoire en 2e période avec quatre buts sans réplique. Douze joueurs différents ont obtenu au moins un point, preuve d’un effort collectif.

Au terme du week-end, les Cobras ont porté leur fiche à 6 victoires, 5 défaites et 1 défaite en prolongation.

Souper-bénéfice

Avant les deux rencontres du week-end, l’équipe des Cobras tenait son souper-bénéfice au Club de Golf Le Mirage à Terrebonne au profit de l’équipe. Plus de 200 personnes y ont assisté.

«Chaque année, l’équipe tient un souper-bénéfice pour ses activités. Les Cobras, c’est un OSBL qui a tout de même un budget de 300 000 $. Cette soirée permet de rencontrer les partenaires et les partisans», a mentionné Robert Dubuc.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar