Un nouveau président pour les cols bleus

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Un nouveau président pour les cols bleus

TERREBONNE

Denis Renaud n’est plus le président du syndicat des employés manuels de la Ville de Terrebonne. Après avoir occupé ce poste pendant presque 20 ans, il s’est retiré au début du mois de décembre pour des raisons de santé, affirme son successeur, Guillaume Tremblay (notre photo), qui assure la présidence par intérim. Celui qui porte le même nom que le maire de Mascouche a d’ailleurs l’intention de soumettre sa candidature pour le poste laissé vacant. Le processus de mise en candidature débute le 6 janvier et le nouveau président sera connu le 20 janvier. M. Tremblay, qui siège aussi à la table de négociation, précise que ce changement de garde ne modifie en rien les positions et demandes du syndicat, dont la convention collective est échue depuis le 31 décembre 2018. Notera-t-on toutefois un changement dans le ton? Si Denis Renaud avait l’habitude de saisir presque toutes les chances de questionner l’administration lors des séances du conseil municipal, aucun représentant du syndicat n’a pris la parole lors de l’assemblée du 9 décembre, même si les cols bleus étaient nombreux dans la salle. «Nous allons attendre de voir qui sera élu président. M. Renaud, c’est M. Renaud. Le nouveau président travaillera à sa façon», répond M. Tremblay. (Photo : courtoisie)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar