Un précieux patrimoine photographique pour Mascouche

Une entente entre Mme Huguette Lévesque Lamoureux et la Ville de Mascouche permettra à cette dernière de conserver une imposante collection de photographies prises par Mme Lamoureux au cours des 40 dernières années.

Philippe Pilette

Huguette Lévesque Lamoureux est cette citoyenne mascouchoise bien connue pour sa participation à la vie sociale et communautaire de Mascouche et de la région. Depuis les années 1960, sa passion pour la photographie l’a amenée à fixer sur pellicule de nombreux moments de la vie de la région des Moulins. «J’ai toujours aimé faire des instantanés. Petite fille, j’empruntais la caméra de mon oncle», se souvient-elle.

Lors de la signature de l’entente, la photographe amateur avait apporté sa collection d’appareils qui comprend un Browni, un Kodak instamatic, un Keystone, un Pentax, un Minolta et son récent Nikon. «En toute occasion, j’emporte mon appareil photo, qu’il s’agisse d’une sortie familiale, d’un voyage avec la chorale ou avec l’association des Lévesque», poursuit la mascouchoise.

Une collection imposante

Passionnée d’histoire et de personnages, Huguette Lévesque Lamoureux a surtout photographié des personnes et des événements ayant marqué la collectivité mascouchoise. Elle commence sa collection en 1968, alors qu’elle joint les rangs de l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS). Au cours des années, elle a accumulé des milliers de pellicules, de photographies et de diapositives qu’elle a classés soigneusement au fur et à mesure, jusqu’à remplir plusieurs pièces de sa maison.

Elle a pris en photo les activités de plusieurs organismes tels que les Scouts, les Optimistes, l’Âge d’Or, le Festival de peinture, la chorale Les Gens de Chez Nous et l’AFEAS, ainsi que des moments marquants d’événements auxquels elle a participé, notamment le 100e anniversaire de l’église Saint-Henri de Mascouche, les 225e et 250e anniversaires de la Ville de Mascouche, les défilés de la Saint-Jean-Baptiste et plusieurs autres fêtes.

Le caractère public de ses photos donne une valeur particulière à la collection de Mme Lévesque Lamoureux. L’entente entre la Ville et Mme Lamoureux prévoit que cette dernière identifiera les documents, qui seront ensuite numérisés, répertoriés et indexés. Lorsqu’ils seront utilisés, les documents photographiques seront identifiés au nom de la photographe.

«Cette collection va devenir un bien commun pour les Mascouchois. C’est un héritage inestimable», a déclaré le maire Richard Marcotte.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar