Un premier album pour Josée Goulet

Un premier album pour Josée Goulet
Josée Goulet réalise un grand rêve en pondant son premier album en carrière. (Photo : Olivier Lamarre)

Après avoir conclu les différents projets culturels qu’elle chapeautait, Josée Goulet a ressenti un appel urgent et naturel de créativité. L’auteure-compositrice-interprète est retournée en studio et pond un album de 10 chansons originales, pour lequel une campagne de sociofinancement est en cours.

«Je réalise un grand rêve!» s’exprime la principale intéressée, qui enregistre ses chansons aux Studios Opus, partenaire majeur de son projet. Suivra un lancement devant les siens, à Terrebonne, ainsi qu’une série de spectacles.

«Quand l’élan créatif se présente, tu n’as pas le choix d’aller de l’avant», souligne-t-elle. «J’ai des choses à dire, des histoires à raconter, et le profond besoin de retrouver la scène et le public. Pour la première fois, je vais graver mes œuvres dans le temps», se réjouit celle qui peut compter sur la collaboration de Daniel Lepage et de Jacques Roy pour la réalisation de son album.

Depuis un an, l’artiste travaille à l’écriture de nouvelles chansons. Les mots, les images et la musique se sont souvent présentés sans prévenir, dit-elle, et elle a accueilli le tout avec gratitude. «Puisant dans le vécu de l’artiste et la femme de 53 ans que je suis, je m’exprime librement. Je n’ai plus le temps pour les détours et je ne crains pas ma sensibilité. Elle est le moteur même de mon écriture», confie-t-elle. C’est ainsi que ses pièces abordent entre autres la fragilité de la vie, la souffrance et la résilience, de même que l’héritage qu’on laisse derrière soi.

Contribuez au projet

Estimant les coûts totaux de son projet à 10 000 $, Josée Goulet en appelle à son réseau et à la population pour amasser 6 000 $ par l’entremise d’une campagne de sociofinancement, laquelle prend fin à la mi-mai.

«Chaque prévente de mon album m’aidera à réduire mon investissement financier personnel de ce méga projet qui me tient tant à cœur et assurera le plein développement de mon œuvre», conclut-elle.

Pour soutenir Josée Goulet dans l’élaboration de ce projet, rendez-vous sur la plateforme Haricot au https://bit.ly/2I8ChMx.

Texte : Pénélope Clermont

Partager cet article

Commentez l'article

avatar