Un premier comité de quartier à Lachenaie

Un premier comité de quartier à Lachenaie
Une vingtaine de Lachenois ont assisté à la première rencontre en vue de la création du comité de quartier des districts 15 et 16 de Terrebonne. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

«Qui de mieux placé que vous pour parler des enjeux et des réalités de vos quartiers?» C’est en ces mots que Nathalie Lepage, conseillère municipale du district 15 de Terrebonne, a lancé la toute première rencontre du comité des quartiers 15 et 16, le 28 mars, dans le secteur Lachenaie.

Une vingtaine de citoyens se sont réunis au local du Club Optimiste de Lachenaie pour assister à l’événement qui était surtout une séance d’information en vue de la formation dudit comité.

L’initiative qui sera éventuellement étendue à tous les secteurs de la ville servira à consulter les citoyens, à fréquence régulière, sur les préoccupations spécifiques à leur quartier. «Ce sera aussi le lien entre les citoyens et l’administration municipale», a souligné Mme Lepage.

Marc-André Michaud, conseiller du quartier 16, croit que ces comités seront utiles sur plusieurs plans. «Il y a l’aspect macro, c’est-à-dire des suggestions pour l’ensemble de la ville, par exemple l’interdiction des sacs de plastique. Il y a aussi une perspective micro, comme un parc qui a besoin d’amour. Et il y a l’aspect participatif, parce que les comités pourront organiser des activités.»

Cadre malléable

Les deux élus y sont allés d’une première proposition en mentionnant que le comité des quartiers 15 et 16 pourrait être composé de trois citoyens de chacun des deux districts. La fréquence des rencontres pourrait aussi varier.

Selon le désir d’implication des citoyens, le comité pourrait éventuellement être scindé en deux pour qu’il y en ait un pour le district 15 et un autre pour le quartier 16, ce que quelques-uns des citoyens présents ont d’ailleurs suggéré, vu les réalités qui peuvent être différentes d’un quartier à l’autre.

Les élus se sont montrés ouverts sur la question. «On ne veut pas une structure trop rigide. On veut pouvoir s’adapter», affirme M. Michaud, précisant du même coup qu’il y aura tout de même un ordre du jour et un certain encadrement.

Si les candidatures sont trop nombreuses, ce sera à l’assemblée de voter pour les représentants qu’elle souhaite voir au comité de leur quartier. La façon de faire n’est toutefois pas définie pour l’instant. Les citoyens en sauront plus lors de la deuxième réunion de ce comité de quartier qui se tiendra au début du mois de mai. La date précise et l’endroit restent à confirmer. (JMG)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar