Un projet en attente d’approbation

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Un projet en attente d’approbation
Un projet de construction d’un nouvel immeuble est à l’étude devant le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Appelé Le Xavier, il prévoit la rénovation de l’ancien restaurant Le Folichon et la construction d’un immeuble de deux étages avec mezzanine tout juste à côté. (Photo : courtoisie)

La Revue a appris qu’un projet de construction d’un nouvel immeuble est à l’étude devant le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Ce projet, appelé Le Xavier, prévoit la rénovation de l’ancien restaurant Le Folichon et la construction d’un immeuble de deux étages avec mezzanine juste à côté.

En octobre, le comité consultatif d’urbanisme de Terrebonne aurait recommandé une demande de dérogation mineure aux règlements de la Ville relativement à l’immeuble du Folichon, entre autres pour l’aménagement d’une nouvelle terrasse longeant la rue Sainte-Marie. Cette recommandation est liée au projet Le Xavier.

Le Xavier

«C’est un projet de cœur sur lequel je travaille depuis un an, mentionne Mathieu Jean-Marie, PDG de Construction Vilan. Inspiré du mouvement d’art districts, il se veut un projet communautaire pour dynamiser l’économie du secteur en lui donnant un vent de fraîcheur, ainsi que pour mettre à l’avant-plan les artistes, la culture locale et l’histoire.» Le nouvel immeuble abritera d’ailleurs des microateliers en location.

«La bâtisse existante (Le Folichon) n’est pas touchée, c’est un agrandissement n’affectant pas le bâtiment historique. Le but de l’agrandissement est de créer des microateliers qui sont fonctionnels pour les artisans indépendants de la région afin qu’ils puissent exposer, créer et s’épanouir dans un espace de travail qui est réfléchi pour eux et qui les représente. Le patrimoine n’est pas juste l’histoire du passé. Ne pouvons le créer encore», a-t-il ajouté.

Cet été, Maxime Laforest, propriétaire entre autres du Bistro McTavish, a rejoint Mathieu Jean-Marie dans le projet.

Puisque Le Xavier se situera dans le rayon de protection de la Maison Bélisle, un bâtiment patrimonial protégé, le ministère de la Culture doit d’abord autoriser la réalisation du projet. Tous les intervenants, notamment certains voisins, attendent cette décision avant de la commenter.

«À ce stade, il ne nous sera pas possible d’accorder une entrevue sur ce sujet», a d’ailleurs répondu à La Revue le service des communications de la Ville de Terrebonne, ajoutant que la demande est à l’étude devant le ministère.

Partager cet article

5
Commentez l'article

avatar
2 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Lise BourbonnaisAurélieLucieMalou Auteurs de commentaires récents
Malou
Invité
Malou

Projet architectural qui ne cadre aucunement avec l’urbanisme de ce quartier qu’il ne faut pas dénaturer de son cachet d’antan. Complètement atypique à côté de la maison ancestrale de l’ancien restaurant Le Folichon. Gardez vos structures froides et épurées pour d’autres secteurs de la ville.

Aurélie
Invité
Aurélie

Nous sommes pas au village d’antan ! Dans le vieux Québec, il on fait le même genre de mixte d’immeubles et c’est vraiment beau. Bravo pour l’audace j’ai bien hâte de voir revivre ce coin de rue qui semblait mort depuis longtemps.

Lise Bourbonnais
Invité
Lise Bourbonnais

Excuse-moi de ne pas être d’accord avec toi! J’y vais souvent dans le vieux Québec et je trouve que plus ça va et plus on perd le cachet ancestral!
Je n’ai rien contre la construction de nouvelles bâtisses mais restons au moins en harmonie avec le style déjà en place voire ancestral!

Lise Bourbonnais
Invité
Lise Bourbonnais

il n.y a plus de normes établies on dirait bien à Terrebonne! Tout entrepreneur peut construire n’importe quoi sans se soucier de ce qu’il y a autour!
Alors moi aussi je serai contre cette construction ultra moderne qui dans 10 ans ne sera même plus au goût du jour et qui ne s’accorde et qui n’a de toute façon rien à voir avec ce qui existe tout autour!
Mais comme le tout rapporter plus d’argent à la ville notre avis ne pèsera aucunement dans la balance!

Lucie
Invité
Lucie

C’est tellement contradictoire! Quand on sait que les immeubles autour doivent se plier à des règles strictes ( ce qui est très bien) en matière de rénovation/restauration (sans aucune subvention ce qui est désolant) dans le but de respecter l’aspect patrimonial du secteur. Et là, un comité « consultatif » dont la moitié est formé par des élus municipaux , proposent à la ville une dérogation « mineure » afin de construire une espèce de maison de poupée en verre, sans que les citoyens, vivant autour, ne soient mis au courant. …Heu… c’est Pour le moins douteux en terme de légitimité et de façon… Lire la suite »