Un pyromane à Terrebonne ?

Gilles Fontaine
Un pyromane à Terrebonne ?
C’est au 160, rue St-Joseph, que la série d’incendies criminels a débuté. Dans les trois cas, le ou les incendiaires ont mis le feu aux bacs de recyclage et de déchets avant de prendre la fuite. (Photo : Gilles Fontaine)

Dans la nuit du 21 au 22 août, les services des incendies de Terrebonne ont répondu à trois appels d’urgence pour des incendies qui ont fait rage dans le Vieux-Terrebonne ainsi que deux autres endroits près du boulevard des Seigneurs. Ces trois incidents seraient reliés entre eux et assurément criminels. Aucun suspect n’a été appréhendé.

Les trois foyers d’incendie auraient été allumés entre 3 h 35 et 4 h 05 par une même personne ou groupe de personnes, l’enquête se poursuivant au moment d’écrire ces lignes. Ces incidents, bien que causant des dommages matériels évalués à plusieurs dizaines de milliers de dollars, n’ont fait aucune victime.

Modus operandi identiques

« Dans les trois cas, le modus operandi est sensiblement le même », nous informe Benoit Bilodeau, responsable des communications au service de police de Terrebonne. En effet, le ou les malfaiteurs ont mis le feu aux bacs de recyclage et de déchets avant de prendrela fuite. Tout a débuté au 160, rue St-Joseph, dans le Vieux-Terrebonne. Le ou les incendiaires se sont par la suite rendus au 1290, de Bretagne, avant de faire rage au 1265, McKenzie.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour le déclarer, il pourrait y avoir un lien entre ces incendies et une série d’incidents qui a eu lieu en 2014 dans le Vieux-Terrebonne et près du poste de police du boulevard des Seigneurs. « En 2014, la façon de procéder a été la même, soit des incendies qui se déclaraient dans des conteneurs à déchets. Nous n’avions alors identifié aucun suspect. Rien n’est écarté à cette étape de l’enquête », souligne M. Bilodeau.

D’autres détails suivront dans les prochains jours.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar