Un rendez-vous avec le bonheur

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Un rendez-vous avec le bonheur
Photo : Laurence Labat

NATHALIE SIMARD AU TVT LE 12 OCTOBRE

Dans une forme resplendissante, Nathalie Simard nous invite à un rendez-vous avec le bonheur, alors qu’elle sera de passage au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 12 octobre pour présenter son spectacle L’amour a pris son temps : 40 ans de carrière, une célébration de sa carrière, une célébration de sa vie.

«Quarante ans de carrière, j’étais loin de penser réaliser ça», lance Nathalie Simard lors de notre entretien. «Jamais je ne l’aurais imaginé. Le milieu artistique est un milieu difficile, alors c’était imprévisible de pouvoir encore chanter pour les gens et chanter pour moi. Et j’en suis extrêmement heureuse», ajoute-t-elle.

À ses 50 ans, l’artiste nage dans le bonheur. «Je n’ai pas peur de vieillir. Vieillir, pour moi, c’est un cadeau de la vie, c’est l’expérience qui rentre et qui forge qui on est. On apprend à vivre avec les malheurs comme avec les bonheurs. Aujourd’hui, je me sens femme et je me sens bien. J’ai surtout retrouvé la paix intérieure et j’ai envie de faire ce que j’ai envie de faire, j’ai le goût de m’accomplir.»

Amour du public

Le bonheur n’a pas toujours été facile pour Nathalie Simard, mais elle a constamment ressenti le soutien et l’amour du public.

«Lorsque j’ai décidé de sortir de ma prison, il y a 15 ans, j’ai constaté tout l’appui des gens. J’ai vu que j’avais une armée remplie d’amour derrière moi. J’ai énormément de gratitude envers le public et je l’aime d’amour. Je me sens appuyée et je me sens aimée, et ça, ça reste extraordinaire.»

Et cet amour, Nathalie Simard le reçoit à bras grands ouverts. «J’ai un public en or. Quand je sors, les gens viennent me parler et j’apprécie chaque moment. Dernièrement, il y a une dame qui m’a demandé si j’étais tannée. Je lui ai répondu que jamais je ne serais tannée des câlins, des beaux mots et de l’amour que le public me donne.»

L’amour a pris son temps

Dans son cas, Nathalie Simard avoue que l’amour a pris son temps. «Pendant de longs moments, je me suis mise comme en quarantaine pour me refaire, pour me guérir. Aujourd’hui, je peux affirmer que je respire et que je vis pleinement. Disons que je suis dans le plaisir.»

« Aujourd’hui, je peux affirmer que je respire et que je vis pleinement. »

Avec la chanteuse, le retour de l’ascenseur vers le public ne se fait jamais attendre. «Honnêtement, le choix des chansons pour le spectacle a été difficile. Je veux tellement faire plaisir aux gens! C’est certain qu’il y aura plusieurs de mes plus grands succès, mais ce ne sera pas que du Nathalie Simard. Je fais plusieurs reprises de chansons d’artistes que j’aime, des artistes qui m’ont touchée. Je vais aussi vivre un beau moment avec ma fille Ève (25 ans), qui m’accompagnera sur scène. J’ai très hâte d’offrir cette partie de spectacle au public. J’ai aussi revisité certains succès et il y aura quelques grandes chansons françaises, sans oublier une bulle à l’enfance. Disons que ce sera un spectacle très varié, musicalement parlant.»

Nathalie Simard sera accompagnée de cinq musiciens, avec Jean Fernand Girard à la direction musicale et Patrice Coquereau à la mise en scène. «Ça va être toute une soirée, dans la simplicité, dans l’amour et avec tout mon cœur.»

À noter qu’une compilation de ses grands succès de carrière est aussi parue la semaine dernière.

Tourner la page

Sans faire de mauvais jeu de mots, Nathalie Simard a tourné la page. «Je crois que je ne serais pas là à te parler si je ne l’avais pas fait. J’ai repris le pouvoir et la direction de ma vie. J’ai gardé le beau pour retrouver la paix. Tu sais, je suis très fière de moi et du cheminement que j’ai fait. J’ai tellement pleuré et là, je veux crier que je suis heureuse.»

Si le déclencheur du changement de sa vie est survenu il y a 15 ans avec la dénonciation de son agresseur sexuel, Nathalie Simard a tout de même dû suivre un cheminement qui n’a pas toujours facile. «J’ai su bien m’entourer. Je peux maintenant dire que j’ai l’accent sur le bonheur.»

Elle est en amour, elle est épanouie et elle respire l’espoir. En fait, tout ce dont nous avons envie, c’est de lui faire un gros câlin en lui disant «je t’aime». Et ce câlin collectif se tiendra le 12 octobre au TVT à 20 h.

***

Nathalie Simard sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 12 octobre à 20 h. Pour assister à son spectacle, on téléphone au 450 492-4777 ou on visite le theatreduvieuxterrebonne.com.

Partager cet article

1
Commentez l'article

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Monique Auteurs de commentaires récents
Monique
Invité
Monique

Je serais la avec ma soeur samedi..très très hâte