Un solide 14e gala

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Un solide 14e gala
Les gens ont vraiment apprécié l’humour de Silvi Tourigny. (Photo : Luc Champigny)

Pour la 14e fois, Gilles Guindon a pris d’assaut la scène de l’auditorium du Collège Saint-Sacrement pour animer un Gala Humour Surprise présenté par Action Événements.

Et pour cette 14e occasion, Gilles Guindon nous a bien eus. Que serait un spectacle surprise sans surprise?

La silhouette d’un homme apparaît dans la pénombre, agrippant un poteau de pole dance au son d’une musique invitant à l’effeuillage. Une forme que l’on connaît, équipée d’un casque de pompier. Tous se disent que Gilles Guindon est toujours aussi «provocant», alors que ce dernier apparaît plutôt de l’autre côté de la scène. Il était de connivence avec François Valade.

En très grande forme

Gilles Guindon était en très garde forme, au plaisir des spectateurs. (Photo : Luc Champigny)

Il est en grande forme. En très grande forme. Après un important souci de santé, l’animateur a perdu du poids, oui, mais absolument pas son humour.

Fidèle à ses habitudes, il a pris le temps de saluer tous les groupes présents avec l’humour et le sens de l’improvisation qu’on lui connaît.

La salle était pleine. Un autre pari réussi pour Gilles Guindon. Près de 50 % des spectateurs étaient présents pour un premier Gala Humour Surprise. Tous ont réagi aux noms de Lise Dion et d’Yvon  Deschamps, pour réaliser qu’ils se faisaient avoir… une 2e fois. «Eux, ils ne pouvaient pas être là. Désolé.»

Grande qualité d’humoristes

En première partie, cinq humoristes ont imposé un rythme de rire. Mélanie Couture nous a expliqué, en humour évidemment, pourquoi elle ne sera jamais au parlement. Elle a parlé de ses travers et des nôtres en même temps, sans avoir peur des mots. C’était une 2e participation aux galas d’Action Événements pour Louis T. Un numéro apprécié. Sébastien Ouellet a fait un tabac notamment en parlant de la légalisation du cannabis. Silvi Tourigny et Julien Tremblay ont terminé une excellente première partie. Déjà, les spectateurs en avaient pour leur argent. En deuxième partie, le relais a été remis à Stéphane Fallu, à Pierre-Luc Pomerleau, à Mike Beaudry et à Étienne Langevin, un régulier des galas de son ami Gilles.

Tout au long du spectacle, Gilles Guindon s’est payé un peu la tête du président d’Action Événements, Emmanuel Auger. Ce dernier s’est prêté au jeu, bien entendu. «Emmanuel va jouer dans un nouveau film… du genre plus adultes, a blagué Gilles Guindon. Je viens de recevoir le scénario en primeur. Dis-moi, Manu, es-tu allergique?» Malheureusement, votre soussigné ne peut aller plus loin.

Un deuxième Gala Humour Surprise est prévu le mercredi 26 juin à 19 h 30 avec 10 humoristes différents. Il ne reste que quelques places.

De plus, Gilles Guindon a annoncé en primeur la tenue d’un Gala Humour Surprise de Noël le 11 décembre. Pour tous les détails, veuillez visiter le http://actionevenements.com.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar