Une accroche-jardinière couronnée à Terrebonne

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Une accroche-jardinière couronnée à Terrebonne
Alexandre Vaillancourt, jardinier, Annie Poitras, horticultrice, Karine Charbonneau, conseillère en santé et sécurité à la direction des ressources humaines, Jocelyn Grimard, préposé à la maintenance, Brigitte Villeneuve, mairesse suppléante, Michel Coulombe, chef de division par intérim des parcs et espaces, et Janique Boulay, directrice régionale par intérim à la CNESST –direction régionale de Lanaudière. (Photo : courtoisie)

Après avoir remporté le prix Santé et Sécurité au travail de l’Association des travaux publics d’Amérique (ATPA), voilà que la Ville de Terrebonne est lauréate régionale dans la catégorie Innovation – Organismes publics des Grands Prix santé et sécurité du travail 2019 de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST).

C’est pour l’accroche-jardinière créée entièrement à l’interne par l’équipe de la Division des parcs et espaces verts de la Direction de l’entretien du territoire que Terrebonne reçoit ces distinctions. L’initiative la mènera d’ailleurs au Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail, qui aura lieu au printemps 2020.

L’accroche-jardinière permet d’installer et de retirer les jardinières sans risque de blessures. Toutes les opérations peuvent maintenant se faire à partir du sol et les employés n’ont plus à supporter le poids total de la jardinière grâce au système de poulies qui permet d’alléger considérablement la charge.

«On est parti d’une tâche infaisable à une tâche agréable à faire, et sécuritaire!» a témoigné Annie Poitras, horticultrice à la Direction de l’entretien du territoire, qui était entourée de quelques-uns de ses collègues lors de la remise du prix.

«Je suis fière de nos employés qui ont voulu améliorer leur sécurité au travail en produisant ce nouvel outil. […] Félicitations à toute l’équipe!» a pour sa part mentionné la mairesse suppléante Brigitte Villeneuve.

«C’est une deuxième participation à ce concours pour la Ville de Terrebonne. Ça montre de la part des employés une grande ouverture et un intérêt pour la santé et la sécurité au travail», a conclu Janique Boulay, directrice régionale par intérim à la CNESST.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar