Une Bygs de soirée!

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Une Bygs de soirée!
L’équipe du restaurant Bygs et celle de l’organisme M.O.M.S. se sont associées pour que 60 mères et enfants passent un bon moment. (Photo : Gilles Fontaine)

Soixante mères et enfants ont été reçus en grand par toute l’équipe du restaurant Bygs du Vieux-Terrebonne à l’occasion de la première édition du repas de Noël Bygs qui s’est tenu le 17 décembre en partenariat avec l’organisme Mouvement organisé des mères solidaires (M.O.M.S.).

Une idée généreuse des propriétaires du restaurant qui a germé pendant plusieurs années s’est donc réalisée en 2019. Ce projet a été porté par Frédéric St-Jean, Yvon Fréchette et Samuel Lepage, ainsi que par les employés du restaurant.

Association naturelle

«Je ne connaissais pas tous les organismes de la région», explique Frédéric St-Jean, copropriétaire. «J’ai fait des recherches et j’ai trouvé que la mission de M.O.M.S. rejoignait ce qu’on voulait faire. On a approché l’organisme et Chantale (Cloutier) a dit oui tout de suite», ajoute-t-il en parlant de la directrice de M.O.M.S.

«Ce que l’équipe de Bygs fait ce soir, c’est génial. Avec nous, il y a des mères, des enfants et il y a aussi un papa. C’est une soirée qui leur est totalement consacrée. Notre mission chez M.O.M.S., c’est de briser l’isolement des mères monoparentales âgées de 14 à 25 ans et de leurs enfants. Le projet de souper de Noël Bygs, c’est pile dans notre objectif», se réjouit Chantale Cloutier.

«C’est une sortie, oui, mais c’est aussi une occasion d’échanger avec des personnes qu’elles ne voient pas toujours, puisque nous avons plusieurs groupes. C’est donc une autre occasion pour elles de rencontrer et solidifier leur réseau, qui est souvent très important, sinon essentiel pour ces personnes», poursuit la directrice.

Qui dit Noël dit père Noël

Déjà magique pour les invités, la soirée l’est devenue encore davantage lorsque le père Noël y a fait son tour avec un sac plein de cadeaux.

Grâce à la générosité des partenaires, dont Sandra Filopoulos, de Filo Import, tous les enfants et toutes les mères ont reçu un cadeau. De plus, grâce à la campagne de vente d’épinglettes Bygs, les mères ont aussi reçu un chèque-cadeau.

«Tout s’est fait rapidement. D’ailleurs, c’est lors de la soirée du Gala Vision, en novembre, que j’ai rencontré Sandra Filopoulos. La réponse des partenaires a été généreuse pour cette première édition. Nous devons aussi remercier les employés qui nous ont assistés dans ce projet. Et je peux vous garantir qu’il y aura une deuxième édition en 2020», conclut Frédéric.

Outre Filo Import, les partenaires de la première édition du souper de Noël Bygs ont été Micro Klimat, La Confrérie, Mangiamo!, Le Nénuphar, le Magasin Général, le Cochon fou, le journal La Revue et Création de bijoux Gina.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar