Une croissance exponentielle

Seulement six ans après sa création, Solarium de Paris continue de croître à un rythme accéléré. Quelques mois après avoir inauguré 7 000 pi² pour d’accroître sa capacité de production, l’entreprise de Jean St-Amour est sur le point d’ouvrir une nouvelle section de 20 000 pi², qui accueillera les équipements nécessaires à la fabrication de rouleaux de polymère.

Éric Ladouceur

Ces rouleaux de polymère, une fois coupés, entrent dans la fabrication des solariums de l’entreprise. Produits entre autres aux États-Unis et à Taiwan, ils seront fabriqués, à partir de février 2006, ici même, à l’usine de Solarium de Paris dans le parc industriel 640 Ouest de Terrebonne.

Contrôle de la qualité

Pour Jean St-Amour, cet investissement de 2 M$ n’est pas une question de diminution des coûts. « C’est la meilleure façon de s’assurer pleinement de la qualité du produit. Ça va nous permettre d’augmenter la qualité du polymère et de ses composantes et la constance de cette qualité », indique M. St-Amour.

Cet investissement permettra aussi la création de 12 à 15 nouveaux emplois, et rien n’indique que la croissance est sur le point de s’essouffler.

« Nous avons présentement trois autres magasins corporatifs et six franchisés, et ce, en plus des distributeurs hors Québec, aux États-Unis, au Canada et en Europe. Notre plan de développement consiste à axer sur la vente d’usines de production, soit en partenariat, soit avec des investissements privés », ajoute l’homme d’affaires, qui reçoit des offres de partout par le biais du site Internet de l’entreprise.

Explosion au Québec

Au Québec, grâce à un produit unique, abordable et à une campagne publicitaire omniprésente – l’entreprise débourse environ 1,5 M$ en publicité – les ventes de Solarium de Paris explosent littéralement.

Et si vous demandez à Jean St-Amour si tout cela était prévu, il vous répondra… oui! « Ça fait partie du plan de développement. C’est un produit unique et breveté, qui répond aux besoins de la population. Il a rendu le solarium accessible à tout le monde. C’est comme lorsque est arrivée la piscine hors terre sur le marché. C’est le prix qui est l’élément déclencheur. Ce n’est pas un investissement majeur, et les gens peuvent l’utiliser 10 mois par année. Ça permet de prolonger l’été et de couper l’hiver », souligne-t-il.

Qui plus est, l’entreprise fait travailler plus de 150 employés et est un véritable fleuron de notre économie régionale, et ce, sans compter les nombreuses causes sociales supportées directement par Jean St-Amour ou son entreprise.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar