Une décision attendue de la CPTAQ

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine

Lors de la séance de la MRC Les Moulins du 12 février, le conseil a adopté une modification du règlement relatif au schéma d’aménagement pour tenir compte d’une décision de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), décision qui devrait rendre les résidants du quartier de la gare de Terrebonne heureux, selon le maire Marc-André Plante.

La CPTAQ a, par cette décision, donné son autorisation pour relier le boulevard Marcel-Therrien au boulevard Pierre-Le Gardeur dans le quartier adjacent à la gare de Terrebonne sur un espace agricole.

Enjeu de sécurité

«Nous nous réjouissons de cette décision, car c’était devenu un enjeu de sécurité et de quiétude pour les résidents de ce secteur. Les usagers du train, entre autres, devaient entrer dans le quartier résidentiel pour se rendre à la gare, puisque le boulevard Pierre-Le Gardeur ne rejoint pas Marcel-Therrien. Les gens passent donc par les petites rues, et ce, très tôt le matin», a expliqué Marc-André Plante, préfet suppléant de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne.

«En reliant ces deux boulevards, la route sera plus directe jusqu’à la gare», a-t-il ajouté.

Citoyens inquiets

«Lors de la dernière campagne électorale (novembre 2017), la plupart des résidents de ce quartier nous avaient rapporté ce problème. Ils étaient inquiets et espéraient l’autorisation de la CPTAQ. De plus, nous agirons très rapidement. Ce projet sera prévu au budget de 2020. Nous souhaitons que tout soit terminé avant la fin de 2020», a indiqué le maire Plante.

Les coûts n’ont pas été évalués pour cette portion de rue de 300 à 400 mètres. «Mais on peut penser sous le million de dollars», a-t-il conclu.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar