Une jeune fille devenue femme d’exception

Gilles Fontaine
Une jeune fille devenue femme d’exception
Elle est belle, elle est bonne et elle est capable. Marie-Pier Perreault n’a que 27 ans et, déjà, elle compte 18 ans de carrière. Son monde ne s’arrête pas qu’à la musique, bien qu’il en soit bien rempli. Sa vie est aussi caractérisée par de nombreuses implications culturelles et sociales. (Photo: Courtoisie)

Elle est belle, elle est bonne et elle est capable. Marie-Pier Perreault n’a que 27 ans et, déjà, elle compte 18 ans de carrière. Son monde ne s’arrête pas qu’à la musique, bien qu’il en soit bien rempli. Sa vie est aussi caractérisée par de nombreuses implications culturelles et sociales.

Auteure-compositrice-interprète, productrice, femme d’affaires (en mai 2016, elle s’est vu remettre le prix Jeune entrepreneur de l’année au dernier Gala Vision de la CCIM), professeure de chant et, depuis juillet, mère d’un garçon, Émile, Marie-Pier Perreault se dit à l’endroit où elle veut être.

Mère et femme active

Marie-Pier Perreault a toujours fait plusieurs projets en même temps, c’est une femme active et intense. «J’ai le sentiment d’aider les autres assez fort en moi, je me sens bien en vie lorsque ça arrive. Après tout, j’ai toujours vu les implications comme un échange. Par exemple, je reçois beaucoup de mes élèves, ce n’est pas unidirectionnel», mentionne Marie-Pier.

Elle reconnaît que, depuis la naissance d’Émile, plusieurs choses ont changé. «C’est davantage notre façon d’être qui se modifie. L’une de ces choses est de ne plus rien tenir pour acquis.» Elle se régale donc des moments présents, de chaque petit sourire, de chaque petit rire et de chaque instant heureux. «La naissance de mon garçon a remis les choses en perspective, réellement.»

La petite friperie

Depuis 2015, Marie-Pier Perreault met sur pied avec Aryane Barrette le Pop up shop : La petite friperie. «Ça a débuté chez moi. Je trouvais dommage de porter de beaux vêtements sans nécessairement les remettre plusieurs fois. Or, le but était de favoriser la réutilisation et le partage. Pour notre quatrième édition, l’événement se tient à l’école Le Prélude; ça a suscité beaucoup d’engouement chez les gens.»

C’est donc les 19 et 20 novembre qu’aura lieu La petite friperie. «On y trouvera de tout : des bijoux, vêtements et jouets pour bébés (neufs et usagés), vêtements pour hommes et femmes (neufs et usagés), objets d’art, produits de beauté, sucrerie, etc. La mission première de Marie-Pier et de sa collègue était de faire connaître et encourager les artisans et commerçants d’ici, en plus d’ouvrir aux particuliers l’événement pour éviter, entre autres, le gaspillage de vêtements.

Equi-sens

La Mascouchoise sait aussi être à l’écoute de ceux et celles qui l’entourent. C’est précisément en raison de cette écoute que Marie-Pier s’est intéressée au centre d’équitation thérapeutique Equi-sens de Terrebonne. «Une de mes élèves y était en stage. Elle en parlait avec tellement d’enthousiasme que je n’ai pas pu faire autrement que m’y intéresser pour découvrir quelque chose de merveilleux et qui me touchait plus que je pensais.»

Elle y a trouvé trois liens très forts : la zoothérapie, les enfants et son grand-père. L’un de ses coups de cœur a été de constater qu’Equi-sens offre un programme d’aide pour les anciens combattants. «J’aime les chevaux, les enfants et mon grand-père a fait la guerre de Corée au sein du Royal 22e régiment. C’est une association naturelle quant à moi.»

Or, tous ces liens ont fait qu’en octobre dernier, Marie-Pierre Perreault est devenue porte-parole du centre d’équitation.

Dans l’air de la musique

La musique, la vie de Marie-Pier en est remplie. Elle a déjà enregistré quatre albums depuis 2002, elle a épaulé plusieurs jeunes interprètes et est associée avec son conjoint, Raymond Barisselle, dans une maison de production (Productions Muse-X).

Depuis deux ans, elle est également la propriétaire, directrice et professeure de l’école de chant Marie-Pier Perreault.

Que réserve l’avenir de Marie-Pier? Un cinquième album? «Pour l’instant, avec toutes mes implications et mon école de chant, j’ai fort à faire et j’aime les choses bien faites. C’est certain qu’être occupée me donne de l’énergie, mais je ne veux pas trop vivre dans l’avenir. Ma famille sera toujours ma priorité, je dois surtout réapprivoiser mon horaire.»

Marie-Pier Perreault est une femme à découvrir. Son cœur et ses actions témoignent de sa personnalité. Elle aime les gens et les gens lui rendent bien. Son expérience professionnelle est indéniable, son parcours le démontre. Mais par-dessus tout, Marie-Pier Perreault, malgré son jeune âge, est déjà une femme d’exception.

***

Marie-Pier Perreault en action

2002 : Participe aux Francofolies de Montréal avec Lynda Lemay et sortie de son premier album, Parlez-moi.

2004 : Lancement de son deuxième album, Où la route mène. Elle fait également la première partie du spectacle de Bruno Pelletier.

2007 : Lancement de son troisième album, J’oublierai. Elle fait aussi la première partie du spectacle de Marc Dupré.

2010 : Participe à l’émission En direct de l’univers de Roch Voisine.

2011 : Participe aux auditions de la websérie américaine The Glee project. Son audition a été vue plus de 60 000 fois.

2013 : Compte parmi les artistes du spectacle-bénéfice pour les victimes de la tragédie de Lac-Mégantic à Lavaltrie. Lancement de son quatrième album, M’enraciner.

2014 : Participe à plusieurs événements caritatifs, dont le Relais pour la vie, le spectacle-bénéfice d’Anorexie et de boulimie Québec, le Télédon au profit de l’Hôpital de St-Eustache et au 10e radiotéléthon au profit de la Fondation de l’Hôpital général de Hawkesbury.

2015 : Présentation de la première édition de Pop up shop : La petite friperie. Participe au spectacle-bénéfice de l’APETL.

2016 : Elle se voit remettre le prix Jeune entrepreneur au Gala Vision de la Chambre de commerce et d’industrie des Moulins.

2017 : Elle devient porte-parole du centre Equi-sens de Terrebonne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar