Une saison d’expérience et d’apprentissage

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Une saison d’expérience et d’apprentissage
Après une fiche de six victoires et deux défaites, l’équipe des Triades du Cégep régional de Lanaudière s’est inclinée contre les champions 2017 du Bol d’Or. (Photo : courtoisie)

LES TRIADES DU CÉGEP RÉGIONAL DE LANAUDIÈRE

La saison 2018 de l’équipe de football les Triades du Cégep régional de Lanaudière vient de se terminer. Après une fiche de six victoires et deux défaites en saison régulière, les Triades se sont inclinés en séries d’après-saison contre le Cégep de Saint-Hyacinthe, équipe championne du Bol d’Or en 2017.

Malgré cette élimination hâtive, les entraîneurs se sont dits contents de l’année. «Dans l’ensemble, on ne peut qu’être très satisfaits, confirme Benoit Chartier, entraîneur-chef des Triades. La saison 2018 était une année d’apprentissage pour la formation. Nous avions une équipe très jeune, beaucoup de recrues étaient avec nous et c’est ce qui nous réjouit.»

«L’an prochain, ajoute-t-il, près de 45 joueurs sur 50 reviennent pour une autre saison. Malgré notre jeunesse et notre inexpérience, nous avons eu une excellente fiche et avons quand même atteint les séries. C’est très encourageant pour les prochaines années.»

Benoit Chartier donne beaucoup de mérite au Cégep de Saint-Hyacinthe.

«Il faut leur lever notre chapeau. Ils ont été tout simplement meilleurs que nous, même si nous n’avons pas mal joué.»

L’heure du bilan

L’entraîneur admet avoir été surpris du jeu de sa ligne offensive. «Nous avions quatre recrues sur cinq sur la ligne offensive et pourtant, c’est notre équipe qui a accumulé le plus de verges gagnées au sol. Ça montre que nos jeunes ont très bien fait. Nous ne nous attendions pas à une telle performance.»

Pour ce qui est des points à améliorer, Benoit Chartier pense à l’ensemble des facettes du jeu.

«Il n’y a pas une chose en particulier qui nous a déçus. Nous devrons seulement être un peu meilleurs dans tous les aspects du jeu, en offensive, en défensive et sur les unités spéciales. Nous devons suivre une croissance constante, car le but reste de remporter le Bol d’Or.»

À 2019

«À partir de maintenant, on se repose et on s’occupe de guérir les blessures. Et nos joueurs sont avant tout des étudiants, alors ils doivent se concentrer sur leurs études. Après les fêtes, on commencera la préparation physique et les pratiques à l’intérieur», conclut Benoit Chartier.

Rappelons que les Triades font partie de la ligue de football collégiale, division 3 sud-ouest, du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Partager cet article

Commentez l'article

avatar