Une saison satisfaisante en senior

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Une saison satisfaisante en senior
Alicia Fabbri et Paul Ayer s’exécutant lors des derniers Championnats canadiens de patinage artistique en danse. (Photo : courtoisie)

La patineuse artistique de Terrebonne Alicia Fabbri et son partenaire, Paul Ayer, tous deux du Club de patinage artistique de Terrebonne, ont terminé avec satisfaction leur première saison dans la catégorie senior. Ils ont pris le 6e rang aux championnats canadiens qui se déroulaient en Ontario à la mi-janvier.

Après un bon programme court, lors duquel ils se sont classés 4es, quelques erreurs les ont fait reculer jusqu’au 6e rang et manquer de peu l’équipe nationale.

Avec les meilleurs au monde

«Nous sommes satisfaits de ces résultats, a tout de même confié Alicia en entrevue avec La Revue. La catégorie senior, c’est vraiment un autre niveau. Il y a la télévision, les caméras, c’est un stress additionnel. Au niveau compétitif, la marche est haute. Nous sommes avec les meilleurs au monde. Il y avait des patineurs qui sont déjà allés aux Olympiques et qui sont bien classés mondialement. C’est à nous de faire nos preuves en montrant que malgré notre jeune âge (Alicia est d’âge junior), nous pouvons user de beaucoup de maturité pour progresser.»

Dès leur union sportive, en 2018, ce couple de patineurs a enchaîné les bonnes performances. D’abord dans la catégorie junior, où il a terminé brillamment son stage avec une 9e position aux championnats du monde de 2019 en Croatie, et maintenant en senior après une première saison fort satisfaisante. Plus tôt cette saison, Alicia et Paul ont pris la 6e place d’une compétition internationale en Pologne.

En préparation pour la saison 2020-2021

Bien que la saison soit officiellement terminée, l’entraînement se poursuit au même rythme, soit plus de 25 heures par semaine. «Nous devons améliorer la constance de nos éléments et en faire le plus possible sans les rater. Nous aurons à apprendre une nouvelle danse pour la saison 2020-2021 tout en consolidant notre patinage de base pour nous assurer de progresser.»

Pour eux, le début de la prochaine saison sera déterminant. «Un bon début de saison nous permettrait de faire des compétitions challenger de niveau international et de nous préparer aux championnats canadiens 2021», a conclu l’athlète de Terrebonne. Si leur objectif sera de faire partie de l’équipe nationale au terme de ces championnats, le rêve d’Alicia Fabbri et de Paul Ayer demeure une participation aux Jeux olympiques. Ils sont encore jeunes, et ce rêve est à leur portée.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar