Une vague d’élèves déferle dans les rues

Kevin Riopel
Une vague d’élèves déferle dans les rues
Les élèves de six écoles du territoire se sont rendus à l’école La Mennais dans le cadre de la course Émilie-Mondor. (Photo : Kevin Riopel)

Encore cette année, l’école La Mennais a présenté la course Émilie-Mondor, un rassemblement sportif qui a réuni 879 jeunes de six écoles de la région. Les meilleurs sont grimpés sur le podium afin de recevoir leur médaille en présence de la famille Mondor, qui n’a pas voulu manquer ce rendez-vous.

La course, tenue le 10 juin, s’est déroulée dans les rues avoisinant l’école La Mennais et au parc Gilles-Forest, à Mascouche. Le beau temps était du rendez-vous, tel que l’avait demandé la mère d’Émilie Mondor à sa fille. Ainsi, en matinée, les jeunes de la première à la troisième année se sont élancés sur le parcours. Tous les participants en ont profité pour casser la croûte ensemble. En après-midi, les jeunes de la quatrième à la sixième année ont couru à leur tour. Ils ont pris le départ du 3 km qui leur permettait de parcourir quelques rues dans Mascouche.

Une aide de la Ville

Dans le cadre du Défi Émilie Mondor, le maire de Mascouche, Richard Marcotte, et la conseillère Denise Paquette ont remis un chèque de 1 000 $ à Michel Pelletier, directeur de l’école La Mennais, et à ses enseignants. Cette aide financière et celle des autres commanditaires viennent supporter l’organisation de l’évènement, qui rassemble plusieurs centaines de jeunes des écoles primaires de Mascouche. Elles permettent notamment la distribution de macarons et de collations aux enfants, de même que le transport lors de cette journée.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar