Une voix qui sait se faire entendre

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Une voix qui sait se faire entendre
Photo : Eric Myre

Depuis le début de sa tournée Femme ta gueule, entamée il y a trois ans, Mariana Mazza a vendu plus de 230 000 billets, signe du succès de son spectacle. Le public du Théâtre du Vieux-Terrebonne a une fois de plus prouvé son appréciation à l’humoriste, qui était de passage en décembre. Gagnés d’avance, les spectateurs ont ri du début à la fin, particulièrement lors des interactions qu’elle a eues avec eux en cours de représentation. Celle qui n’a pas la langue dans sa poche s’est même permis de les insulter (à la blague). Comme quoi le lien les liant est déjà puissant malgré une relativement courte carrière. Au-delà des sacres, qu’on pourrait prendre en moins grande quantité, l’humoriste aborde avec beaucoup de dérision, mais non sans raison, les idées préconçues sur les femmes, dont elle-même. Sans tabous, elle parle de sexualité, dont de masturbation, de menstruations et de la quantité anormalement élevée de testostérone dans son corps. Elle fait aussi part des messages, voire des insanités, qu’elle reçoit sur Facebook. Attention, pour un public averti de 16 ans et plus! À travers toutes ces vulgarités, Mazza fait entendre sa voix. Celle d’une femme qui veut prendre la place qui lui revient, sans s’en faire imposer par qui que ce soit. L’humoriste sera de nouveau au TVT, en supplémentaire, le 13 novembre.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar