Valérie Quevillon à la tête d’un nouveau parti

Jean-Marc Gilbert
Valérie Quevillon à la tête d’un nouveau parti
Valérie Quevillon veut former une équipe de candidats n'ayant aucun lien avec l'administration en place ces dernières années. (Photo: Bruno Bourassa)

Valérie Quevillon, une militante des premières heures de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), qui a quitté cette formation politique peu après le recrutement de quatre anciens membres de l’Équipe Robitaille, sera candidate à la mairie pour les élections municipales de novembre, au sein d’un tout nouveau parti baptisé Nouvel élan Terrebonne (NET).

La mère de trois enfants, impliquée dans le milieu sportif et communautaire et oeuvrant dans le monde des communications, affirme, dans un communiqué de presse, vouloir «former une équipe n’ayant aucun lien avec l’ancienne administration, et ce afin d’avoir un réel changement à l’hôtel de ville.»

Elle dit avoir pris sa décision tout récemment, à la suite de discussions avec de nombreux citoyens qui l’ont encouragée à foncer. «Les gens m’ont partagé leur insatisfaction et me disaient qu’ils n’iraient pas voter, car pour eux, les deux partis en place [Générations Terrebonne et l’ADT], c’est du pareil au même. Ça m’a beaucoup affectée d’entendre ça de la part de mes concitoyens», a affirmé Mme Quevillon, jointe par téléphone.

«En observant les deux partis en place, on ne retrouve malheureusement chez aucun d’eux le renouveau et l’élan nécessaire pour rétablir le lien de confiance entre l’administration municipale et la population», a-t-elle ajouté.

L’équipe dévoilée en août

Les candidats qui accompagneront Mme Quevillon dans la mission qu’elle se donne de «rebâtir la noblesse de Terrebonne» seront connus uniquement à la fin du mois d’août. «Nous sommes en été, les gens sont en vacances et la politique municipale sera suffisamment à l’avant-plan lors de la campagne électorale cet automne», a indiqué la candidate au poste de premier magistrat pour justifier sa décision d’attendre avant de dévoiler les membres de son équipe.

Pour l’instant, Mme Quevillon n’est pas en mesure de dire si le NET présentera un candidat dans chacun des 16 districts électoraux.

Notons que Nouvel élan Terrebonne ne figure pas encore sur le site Internet du Directeur général des élections, car les démarches de création du parti sont en cours.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar