Valoriser l’image de l’âme

Par Marie-Claude Ainey
Valoriser l’image de l’âme
Les quatre sœurs Côté, Clémence, Sidonie, Mariange et Céleste, auront entre autres cette magnifique photo pour se souvenir de la journée. (Photo : Réal Landreville)

L’événement n’a duré qu’une journée, mais les cadeaux offerts dureront toute la vie. Pour une 4e année consécutive, l’événement «Terrebonne en portrait» a réussi un zoom spectaculaire sur la beauté de la vie de plus de 60 familles moulinoises, pour couvrir d’un flou, leur quotidien trop souvent en mode survie.

L’initiative d’Événements Citoyens a été accueillie chaleureusement par des organismes de bienfaisance comme le Carrefour Familial des Moulins, les Œuvres de Galilée, les comités d’aide aux Lachenois et aux Planois, M.O.M.S, le Café de rue Solidaire et AMINATE, qui ont sélectionné des clients plus vulnérables afin que ces derniers vivent l’expérience privilégiée d’une séance de photo professionnelle.

Olaf et d’autres mascottes amusaient les participants. (Photo : Yannick Maltais)

Dans une atmosphère festive, les familles ont été guidées vers un kiosque de coiffure et de maquillage, puis dirigées vers un des petits studios de photographie spécialement installés pour l’occasion. Une fois la session terminée, les convives pouvaient profiter d’une halte-collation garnie d’ensembles à colorier, de doux câlins de mascottes qui circulaient, de la visite d’animaux exotiques et même d’une rencontre magique avec le père Noël. Pendant ce temps, une équipe s’affairait à retoucher non pas une, mais bien dix magnifiques photographies de leur session, ainsi qu’un agrandissement imprimé de la meilleure image.

Vulnérabilité éphémère : souvenir immortel

Avec une émotion inspirante, Corine Beltrami, initiatrice de cet événement-cadeau exceptionnel, explique comment elle a voulu gâter certaines familles dans le besoin ou vivant un moment difficile : «La période des Fêtes s’avère bien difficile dans un monde de consommation, lorsqu’une famille se retrouve dans une situation précaire. L’amertume et le désespoir de ne pouvoir pas garnir le sapin de cadeaux, d’abondance matérielle, en découragent plus d’un et reflètent à tort une déception, un sentiment d’impuissance. Voilà pourquoi j’ai planché sur le concept et l’organisation de cet événement : offrir l’expérience et la fierté d’une l’image positive, refléter et valoriser qui ils sont, pour ne faire place qu’à de doux souvenirs.»

Si la journée ne pourrait être envisagée sans l’apport du temps et du matériel des photographes et bénévoles, il faut aussi souligner le soutien essentiel des Chevaliers de Colomb de La Plaine, des étudiantes en coiffure du Centre professionnel des Riverains ainsi que de plusieurs commanditaires. Notons que dons et commandites sont les bienvenus par le biais de la page Facebook «Terrebonne en portrait», afin que plus de familles profitent de ce semblant de superflu, pourtant si essentiel à la conservation de sa part d’humanité.

Quelques-uns des généreux artisans de cette journée. (Photo : Yannick Maltais)
Partager cet article

Commentez l'article

avatar