« Viaduc » sur les écrans de Toronto

Pénélope Clermont
« Viaduc » sur les écrans de Toronto
Les cofondateurs de Couronne Nord sur le plateau de «Viaduc» : Julie Groleau, Patrice Laliberté et Guillaume Laurin. (Photo : courtoisie)

Le dernier projet de Couronne Nord, «Viaduc», figure actuellement dans la programmation du réputé Festival international du film de Toronto (TIFF). Ayant été présenté les 13 et 14 septembre, le court métrage sera à nouveau projeté sur grand écran le 19 septembre.

Produit par Julie Groleau et Patrice Laliberté, aussi scénariste et réalisateur du film, le court métrage en est à une première présentation mondiale, lui qui a été tourné en septembre 2014 avant d’être finalisé en post production au cours de l’été. «Faire une première mondiale au festival de Toronto donne une belle visibilité. Tout le monde de l’industrie est là-bas. Ça nous permet de développer un réseau de contacts et c’est une belle façon de lancer la carrière d’un film. En tant que productrice, on pense toujours à ça. Déjà, des festivals nous ont approchés. On a donc déjà le sceau de Toronto», explique Julie Groleau, qui se trouve sur place en compagnie du réalisateur.

Portant le titre d’«Overpass» dans la programmation du TIFF, «Viaduc» est le troisième film développé par Couronne Nord, compagnie fondée par Julie Groleau, Patrice Laliberté et Guillaume Laurin. Au moment d’écrire ces lignes, on apprenait qu’il allait également être projeté au Festival international du film de Calgary, du 23 septembre au 4 octobre, ainsi qu’au Festival du nouveau cinéma à Montréal, du 8 au 19 octobre.

«On ne connaît jamais à l’avance le succès qu’obtiendra un film, mais ce serait un rêve de le voir en nomination parmi les meilleurs courts métrages au Gala des Jutra ou encore dans la programmation du Festival du film de Sundance ou au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand», ajoute la productrice native de Terrebonne.

Parallèlement, Couronne Nord tourne en ce moment même un film de Guillaume Laurin, «Nous n’avons rien bâti de sincère (Destroyer)», et la compagnie est en pourparlers avec une chaîne de télévision afin de diffuser la série «BLV Bandits», une comédie d’action écrite par Guillaume Laurin et Patrice Laliberté et réalisée par ce dernier. «Il n’y a rien de signé, mais on a bon espoir», conclut Julie Groleau.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar