Voyants au jaune à Terrebonne et au vert à Mascouche

Par Gilles Bordonado
Voyants au jaune à Terrebonne et au vert à Mascouche
Pour le sondeur Luc Fortin de Mainstreet Québec, les sondages commandés par La Revue évaluant la satisfaction des citoyens à mi-mandat montrent que les voyants sont au vert à Mascouche et au jaune à Terrebonne.

ANALYSE

Pour le sondeur Luc Fortin de Mainstreet Québec, les sondages commandés par La Revue montrent des réalités «bien différentes entre les villes de Terrebonne et de Mascouche». Qualifiant les résultats du maire Guillaume Tremblay de «lune de miel qui se prolonge», il trouve «très modestes» les données obtenues par l’administration du maire Marc-André Plante.

Voyants jaunes à Terrebonne

Le premier constat tiré par M. Fortin est le faible taux obtenu par la nouvelle administration de Terrebonne à la question évaluant le caractère positif ou non du changement de garde à la tête de la Ville il y a deux ans : «Il y a quand même 32,3 % des gens qui jugent le changement néfaste. C’est important, puisque plusieurs identifiaient, à tort ou à raison, l’ex-maire Stéphane Berthe à l’administration Robitaille. Il n’y a que 49,5 % des Terrebonniens qui jugent ce changement bénéfique. C’est peu et ça m’étonne grandement.»

Même analyse de la satisfaction générale des citoyens : «Avec seulement 51,7 % de citoyens satisfaits, l’administration Plante a la ville la moins bien cotée parmi celles que nous avons sondées. Un appui respectable au municipal se situe entre 70 % et 75 %, et là, c’est tout juste au-dessus des 50 %. Quant aux insatisfaits, ils sont à 39,8 % chez les 35-49 ans et à 42,7 % chez les 50 à 64 ans, des âges regroupant l’essentiel des propriétaires sur le territoire. Ce sont des taux très élevés», de préciser le sondeur. Autre élément inquiétant selon lui : «le taux de 47,2 % de citoyens jugeant en avoir pour leur argent, contre 47,5 % qui pensent le contraire». Ils sont 50,7 % chez les 35-49 ans et 56,6 % chez les 50 à 64 ans.

«Il y a clairement des voyants jaunes qui s’allument à Terrebonne et [qui montrent qu’on peut y faire mieux]. Heureusement, l’administration Plante a deux ans devant elle pour redresser la situation», de noter M. Fortin.

La «lune de miel» se poursuit à Mascouche

«Dans une ère où les politiciens sont considérés comme jetables, les appuis à l’administration du maire Tremblay sont exceptionnels à Mascouche. Les 84 % de satisfaction sont bien au-dessus des moyennes au Québec. C’est une lune de miel qui se poursuit, même si le maire et son équipe sont au cœur d’un deuxième mandat. Les 74,6 % de Mascouchois disant en avoir pour leur argent sont révélateurs de la satisfaction des contribuables de cette ville. Tous les indicateurs sont au vert et à deux ans de l’élection, ça peut être décourageant pour une équipe qui voudrait s’opposer à la formation en place, contrairement à Terrebonne», conclut Luc Fortin.

À LIRE ÉGALEMENT :

https://www.larevue.qc.ca/satisfaction-grande-a-mascouche-modeste-a-terrebonne/

https://www.larevue.qc.ca/sondages/

https://www.larevue.qc.ca/reaction-du-maire-de-terrebonne-aux-resultats-du-sondage/

https://www.larevue.qc.ca/reaction-du-maire-de-mascouche-aux-resultats-du-sondage/

 

Partager cet article

Commentez l'article

avatar