Week-end coloré à la Maison Adhémar-Dion

Pénélope Clermont
Week-end coloré à la Maison Adhémar-Dion
Gabriel Lavoie, artiste peintre de Terrebonne, Pierre Houle, initiateur du symposium, Ani Müller, artiste peintre de Repentigny, et Gilbert Cadieux, directeur général de la Maison Adhémar-Dion. (Photo : Pénélope Clermont)

La Maison Adhémar-Dion avait des airs de galerie d’art les 19, 20 et 21 avril, alors qu’elle présentait sous son toit son premier Symposium de peinture mettant en vedette cinq artistes des environs.

Pour marquer l’événement, un vernissage avait lieu au soir du 18 avril en compagnie des artistes, des partenaires, des organisateurs et bien sûr, des visiteurs, lesquels étaient les bienvenus les trois jours suivants pour admirer les œuvres, mais aussi pour observer les talents qui s’exprimaient en direct.

L’idée d’exposer des toiles d’artistes de la région est venue de Pierre Houle, bénévole qui, depuis deux ans, trouve des artistes qui acceptent d’exposer leurs œuvres dans les corridors de la Maison. Une manière pour l’organisme de mettre de la couleur et d’offrir un peu de beauté aux résidents.

«Je voulais faire connaître la Maison aux gens parce qu’elle n’est pas si connue que ça même si elle est ouverte à tout le monde (à condition d’être âgé de 18 ans et plus, d’avoir reçu un diagnostic de fin de vie et qu’un membre de la famille réside dans Lanaudière)», souligne M. Houle, qui souhaitait également faire connaître les artistes de la région par l’entremise du symposium.

Ainsi, il a demandé àGaétan Gauthier, Jean-Pierre Laberge,Gabriel Lavoie, Réal Moisan et Ani Müller de prendre part au projet. «Ils ont tous accepté d’emblée. Ils ont même installé eux-mêmes leurs toiles», avance l’organisateur, qui précise que 40 % des profits tirés des toiles vendues allaient être remis à la Maison Adhémar-Dion.

Pour les artistes, l’occasion était belle d’aider une bonne cause. «Quand ça touche un sujet aussi important que la mort et que je peux apporter un peu de moi-même avec ma peinture, ça me fait plaisir», a souligné l’artiste peintre de Terrebonne Gabriel Lavoie, dont les œuvres aux thèmes spirituels prenaient tout leur sens dans le lieu offrant ses services aux personnes en fin de vie.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar