Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

11 mai 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Trois priorités : la circulation, la circulation, la circulation!

MASCOUCHE

5222mascouche

©archives

Le maire Guillaume Tremblay tire un bilan positif des six premiers mois de son troisième mandat à la tête du conseil municipal de Mascouche.

L’image projetée par le titre de cet article est forte. Évidemment, l’administration du maire Guillaume Tremblay ne se bornera pas qu’à ce dossier, mais il révèle la priorité de la Ville de Mascouche ces prochaines années, celle d’améliorer la circulation routière qui fait pester tant de citoyens.

Rencontré à l’occasion des six premiers mois de ce troisième mandat à la tête du conseil municipal de Mascouche, le premier magistrat souligne que les prochaines années seront rythmées au son des bulldozers et des camions à benne. Les Mascouchois en ont eu un aperçu avec les travaux menés au coin de la montée Masson et de l’avenue de l’Esplanade et sur le chemin Sainte-Marie l’an dernier. Si le trafic a été lourd pour quelques semaines, force est de constater que la fluidité routière et la sécurité ont été améliorées. « Nous présenterons bientôt un plan complet des travaux routiers à venir, mais je peux m’avancer en disant que la réfection du chemin Saint-Henri et de sa jonction avec le chemin Sainte-Marie retiendra l’attention. On réalignera la rue Dupras et l’intersection devant l’église pour améliorer la sécurité et la fluidité de la circulation. Je peux aussi confirmer que ces travaux nous poussent à retarder à 2023 la mise en place du sens unique en projet pilote sur Sainte-Marie entre l’église et l’école La Mennais », d’expliquer le maire Tremblay, soulignant que bien d’autres travaux seront lancés aux quatre coins de la ville avec l’objectif de favoriser la paix d’esprit des Mascouchois sur la route.

Comme l’action municipale ne se limitera pas aux routes, le troisième mandat de l’administration de Vision Démocratique de Mascouche s’attardera aussi à la mise en place de la 3e phase du CentrOparc, à l’analyse des projets privés intéressés par la mise en valeur des édifices patrimoniaux du Domaine seigneurial, ainsi qu’à des travaux dans divers parcs sportifs, dont le stationnement du parc de soccer du Domaine, l’ajout de terrains de pickleball au parc Le Rucher et la remise à niveau du parc de baseball Forest. On travaillera aussi sur le projet de bouclage de la piste cyclable de l’Esplanade au chemin Sainte-Marie.

Questionné sur la cohésion du conseil municipal, qui a subi des changements majeurs à la suite de plusieurs nouvelles arrivées, le maire se fait enthousiaste : « Nos membres ont des forces différentes du conseil précédent. J’aime la diversité des horizons des élus et l’apport important des femmes au conseil. Nous avons un conseil très compétent qui n’a pas peur de débattre des enjeux. De plus, les commissions mises en place et présidées par des conseillers apportent plus d’imputabilité des élus, un élément qui nous fait grandir comme collectif », juge Guillaume Tremblay. Il dit apprécier l’attachement du conseil au projet commun qu’il s’est donné : « Je vous assure que chaque décision unanimement votée a été solidement discutée et débattue en séance de travail. »

Le maire prend aussi le temps de souligner le travail « extraordinaire et apprécié des employés municipaux » et les relations harmonieuses que Mascouche entretient avec Terrebonne : « Notre collaboration et nos canaux de communication sont excellents. Nous nous rejoignons sur plusieurs sujets et ça profite à notre communauté. »

Lisez aussi l'entrevue réalisée avec son homologue de Terrebonne, Mathieu Traversy : Du pain sur la planche pour le maire de Terrebonne

Commentaires

12 mai 2022

Pierre picard

Arrêter de construire des condo locatif pas seulement les routes ne suffisent pas mais tout les infrastructures ainsi que les commerces adjacents ainsi l’eau et les égouts veiller au bien être de vos citoyens vous dépasse la densité acceptable de notre ville

18 mai 2022

Louise Comtois

Pour une meilleure fluidité à la sortie du centre où il y a le Walmart pour tourner sur Montée Masson, la lumière est tellement courte ce qui engorge la rue et impatiente les gens. Souvent il n'y a plus d'auto sur Masson et plein sur la rue. Est-ce que quelqu'un pourrait arranger cela Merci beaucoup

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média