Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

17 mai 2022

Terrebonne est fièrement inclusive

JOURNÉE INTERNATIONALE CONTRE L’HOMOPHOBIE ET LA TRANSPHOBIE

0122inclusive

©courtoisie

Dans l’ordre habituel, on reconnaît Valérie Boyer, directrice adjointe du Néo, Martin Fournel, directeur général, le maire Mathieu Traversy et Marc-André Vandecasteele, agent de développement régional au Néo.

À l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai, la Ville de Terrebonne a confirmé son rôle d’alliée de la communauté LGBTQ+ en annonçant sa volonté de se doter d’un plan d’action contre l’homophobie et la transphobie dans le cadre de sa Politique en développement social, une première au Québec.

« L’inclusion sociale est une valeur primordiale que la Ville de Terrebonne prône dans ses actions et ses décisions. Terrebonne est ouverte et inclusive, y compris aux personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans ainsi qu’à toutes les autres personnes se reconnaissant dans la diversité sexuelle et la pluralité des identités et des expressions de genre. Malheureusement, les personnes issues de cette communauté sont encore trop souvent victimes de préjugés et de discrimination », affirme le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy.

Un premier pas

Une première étape a été franchie, alors que Terrebonne est devenue la première ville de Lanaudière à être municipAlliée. Une certification qu’elle a obtenue en participant à Diversité Lanaudière, un projet porté par Le Néo, un organisme communautaire lanaudois situé à Terrebonne. « Terrebonne est l’une des villes les plus actives au Québec en matière d’initiatives LGBTQ+, et ce, depuis longtemps. Le premier milieu de vie pour les jeunes LGBTQ+ de 12 à 17 ans en Amérique du Nord, L’Apparte, a été créé à Terrebonne en 1999 par notre organisme et, depuis, plusieurs villes québécoises s’en sont inspirées. Notre travail dans la ville de Terrebonne est souvent cité à titre d’exemple et en nous sommes très fiers », a mentionné Martin Fournel, du Néo.

Par ailleurs, on a pu remarquer que Terrebonne avait hissé le drapeau arc-en-ciel, le 17 mai. (SF)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média