Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

20 mai 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Investissement de 2,5 M$ dans le Vieux-Mascouche

0222champoux

©courtoisie

Les Mascouchois Éric Champoux et Chloé Jacques réaliseront un investissement de 2,5 M$ dans le Vieux-Mascouche, aménageant un édifice de 7 000 pieds carrés sur deux étages pour accueillir deux entreprises.

Une succursale de la chaîne Bàcaro Pizzeria, réputée pour ses pizzas au four à bois, sera implantée au rez-de-chaussée. Elle comptera 50 places assises auxquelles s'ajouteront des places en terrasse couverte l’été. Propriété de Mme Jacques, La Station Beauté, école de formation en soins esthétiques, logera à l’étage de l’édifice. Celui-ci se mariera au quartier patrimonial voisin. Son revêtement sera de brique rouge et il sera doté d’une vaste fenestration, d’un toit noir en métal et d’arches grises rappelant l’église Saint-Henri.

Le nouveau bâtiment sera érigé sur le site d’une ancienne beurrerie transformée en brasserie, puis laissée à l’abandon depuis des années. Le lundi 16 mai, la Ville de Mascouche a autorisé sa démolition, car l’édifice était jugé vétuste et sans grande valeur patrimoniale à cause des multiples transformations subies.

Questionné sur ce sujet, M. Champoux a souligné que le bâtiment était dans un état de délabrement avancé. Selon lui, sa restauration aurait exigé le million de dollars, sans compter le coût d’achat du site. Il lui aurait été impossible de rentabiliser ce projet limité aux 2 500 pieds carrés de l’ex-brasserie et aux appartements du duplex. « C’était tout simplement infaisable », souligne le Mascouchois propriétaire du restaurant La Chambre et du Paddock à Terrebonne.

Un important aménagement paysager et floral sera ajouté aux abords de la construction pour se marier au parc municipal voisin. Un sentier en pavés implanté à droite de l’édifice mènera à l’entrée et donnera aussi accès à la maison patrimoniale, propriété de la Ville et située derrière. Celui qui réside à Mascouche depuis douze ans avoue avoir un œil sur celle-ci. Il aimerait éventuellement l’acquérir et lui redonner ses airs de noblesse pour un usage futur s’adaptant au secteur.

Commentaires

20 mai 2022

Ginette Robitaille

Ce sera situé ou?

20 mai 2022

Gilles Bordonado

Entre l'école La Mennais et l'avenue St-Jean. Comme le dit l'article, c'est l'ancienne brasserie.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média