Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections 2022

Retour

06 septembre 2022

Indépendance et soutien aux plus démunis

1722PQ

©Facebook

Geneviève Couture (Terrebonne) et Stéphane Handfield (Masson), candidats du PQ dans la région. Photo prise au lancement de la campagne de Mme Couture.

Ici, un résumé des sorties publiques de cette semaine de Stéphane Handfield (Masson) et de Geneviève Couture (Terrebonne), candidats du Parti Québécois.

Couture : « La seule solution viable : l’indépendance »

Lors du lancement de sa campagne et de l'ouverture de son local électoral dans l’ancien édifice de la Libraire Lincourt, en présence du chef Paul St-Pierre Plamondon, Geneviève Couture a lancé un appel aux souverainistes : « Les citoyens et citoyennes de Terrebonne m'ont lancé un message clair. Ils ne veulent plus d'un député caquiste qui n'est pas sensible aux besoins de la circonscription et qui n’est pas en mesure de les représenter adéquatement à l'Assemblée nationale. Ils ne veulent plus d'un gouvernement qui cumule les échecs face à ses multiples demandes au fédéral. Il est clair que le nationalisme-fédéraliste du gouvernement sortant est sans issue. M. Legault n'est plus l'homme de la situation. Après quatre ans au pouvoir, force est de constater qu'il n'a pas réussi à tenir les promesses qu'il avait faites aux Québécois sur les pouvoirs du fédéral à rapatrier sur les plans de l'immigration, de l’environnement, de la santé, de la gestion du territoire ou en lien avec la protection de la langue française. La seule solution viable pour le Québec et pour Terrebonne, c'est l'indépendance. »

Handifield : aider les moins favorisés

Stéphane Handfield souligne que le PQ veut retourner aux Québécois qui en ont vraiment besoin une partie des 6 G$ de plus engrangés par Québec à cause de l’inflation. « Nous proposons deux mesures d’aide ciblées : mettre en place une "allocation pouvoir d’achat" de 1 200 $ pour les personnes ayant un revenu inférieur à 50 000 $ et de 750 $ pour celles ayant un revenu entre 50 000 $ et 80 000 $. Et nous doublerons le crédit de solidarité afin de donner un soutien supplémentaire aux personnes en ayant le plus besoin. »

Pour vaincre l’inflation, il dit que des solutions durables sont nécessaires : « Les plus fortes augmentations de prix se retrouvent dans les domaines de l’alimentation, de l’énergie et du logement. La position de la CAQ est de ne rien faire, de laisser aller. De notre côté, nous entendons nous attaquer à l’absence de concurrence dans ces marchés », s’est engagé M. Handfield. Il invite les électeurs à la prudence quant aux « baisses d’impôts électoralistes » qui pourraient mener à une dégradation des services et des conditions de travail du personnel dans les domaines de la santé, des services de garde, de l’éducation et dans les soins aux aînés, juge-t-il. (GB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média