Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections 2022

Retour

13 septembre 2022

Masson : santé et garderies à l’avant-plan

0822criselogement

©courtoisie

Le candidat péquiste dans Masson, Stéphane Handfield.

Candidat du Parti Québécois (PQ) dans Masson, Stéphane Handfield a fait connaître les priorités de son parti en matière de santé et de garderies, deux dossiers sur lesquels il estime que la Coalition Avenir Québec (CAQ) n’a pas rempli ses promesses.

Pour répondre au manque de places en CPE, le PQ s’engage à mettre sur pied un réseau « 100 % CPE ». Seulement pour Mascouche, ce sont potentiellement plus de 400 places pour l’instant non subventionnées qui pourraient être converties du privé en CPE. Le réseau des CPE serait bonifié par l’ajout de 15 000 nouvelles places, au coût de 225 M$.

Par ailleurs, « les deux dernières années ont démontré que le système québécois, centré sur l’hôpital, ne tient plus la route », plaide Stéphane Handfield. Pour le PQ, la solution passe par les soins à domicile. Il s’engage à investir 3 G$ par année de manière récurrente et à allouer 50 % du budget de soins de longue durée aux soins à domicile d’ici quatre ans. Le parti veut aussi passer d’un système axé sur l’hôpital à un véritable réseau public de proximité en investissant chaque année 500 M$ de plus pour les CLSC et 460 M$ pour les organismes communautaires. « Nous proposons également d’investir massivement dans la prévention et d’abolir le recours aux agences privées de placement afin de réintégrer des employés aux réseaux », indique Stéphane Handfield.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média