Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

16 septembre 2022

Olivier Lapointe - reservationweb@lexismedia.ca

Un défi de taille pour une cause importante

1822lacourse

De jour comme de nuit, les cyclistes ont foulé les pistes pour la cause.

Plus de 130 000 $ ont été amassés lors de la première édition du Défi 24h de vélo de montagne au profit de la Fondation Lacourse pour l’autisme. La somme aidera la fondation dans son projet de construction d’un centre de jour pour soutenir les jeunes adultes autistes ainsi que leurs familles de la MRC Les Moulins.

Environ 120 cyclistes s’étaient inscrits en équipe ou de façon individuelle afin d'appuyer la cause et pour relever ce défi de taille. Le coup d’envoi de l’événement a été donné à midi le samedi 10 septembre sur la Côte Boisée du Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT). Il s’est terminé exactement à la même heure le lendemain. Les participants ont donc roulé sur la pente du GPAT en pleine nuit en portant des lampes frontales sur leurs casques afin de s’orienter. Plusieurs cyclistes avaient installé leur tente sur le terrain avoisinant les sentiers, alors que d’autres avaient garé leur véhicule récréatif dans le stationnement pour se permettre un peu de repos pendant que leurs coéquipiers maintenaient une présence sur la piste.

Malgré le degré de difficulté élevé du défi, l’atmosphère était à la fête, et les participants arboraient tous un large sourire une fois la ligne d’arrivée franchie pour la dernière fois.

Un projet concret de centre de jour

Le créateur de la Fondation Lacourse pour l’autisme, Guy Lacourse, parle de son projet avec passion : « Le fils de mon frère est autiste. Il est né exactement deux jours après mon propre fils, dans le même hôpital. C’est un adulte qui va demeurer avec un âge mental et une autonomie d’un enfant de 5 à 7 ans. Il a aujourd’hui 26 ans. » En réalisant que le système scolaire n’offrait plus de soutien aux jeunes autistes une fois qu’ils avaient atteint 21 ans, M. Lacourse a voulu s’impliquer dans la construction d’un centre de jour. « Je veux que mon neveu Francis puisse continuer à prendre un autobus le matin et à aller dans un environnement encadré, avec des éducateurs. Un endroit où il sera stimulé », ajoute-t-il. Il raconte aussi toutes les difficultés vécues par les parents de Francis, qui doivent satisfaire aux exigences de leur carrière tout en prenant soin de leur enfant, qui n’a plus accès aux services offerts par le gouvernement.

La Fondation négocie présentement avec la Ville de Terrebonne pour obtenir un terrain où sera construit le centre. « Les gens de la Ville sont très ouverts, on a vraiment une vibe positive », rapporte M. Lacourse. L’objectif du fondateur est de mettre le projet en chantier lorsque 500 000 $ seront amassés.

1822lacourse2

Guy Lacourse, de la Fondation Lacourse pour l'autisme, Annick Duchesne, de Kina Communication, et Marc-André Lebeau, de Bicycles Quilicot, sont les trois instigateurs du Défi 24h de vélo de montagne. Leur objectif de collecter 100 000 $ a largement été dépassé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média