Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits & méfaits

Retour

21 octobre 2022

Pas de rois sur la route!

2422roiroute

Mettre son clignotant pour manifester son intention de tourner, ce n’est pas un signe de courtoisie, c’est une obligation.

« Personne n’est roi sur la route, partageons-la! » C’est sur ce thème que les contrôleurs de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et les services de police, dont ceux de Terrebonne et de Mascouche, mènent une opération nationale concertée sur les routes, du 21 au 27 octobre.

Pendant cette période, les policiers intensifieront leurs interventions et leurs activités de sensibilisation. Ils veulent rappeler aux usagers de la route l’importance de respecter non seulement les lois en vigueur, mais aussi d’adopter des comportements favorisant leur propre sécurité et celle des autres. La SAAQ poursuivra sa campagne de sensibilisation jusqu’au 6 novembre.

Au-delà de la courtoisie, l’obligation!

Les corps policiers remarquent que certains usagers de la route omettent de respecter des actions mentionnées au Code de la sécurité routière. Or, il s’agit d’obligations et non de simples actions de courtoisie. Par exemple, il est important de toujours signaler ses intentions en utilisant le clignotant pour les automobilistes ou en faisant un code gestuel quand on est cycliste. C’est une obligation.

Sur l’autoroute, un véhicule a l’obligation de céder le passage aux véhicules circulant déjà sur le réseau principal lorsqu’il s’engage sur la voie. La courtoisie revient, si possible, au véhicule circulant sur l’autoroute lorsque la circulation permet le changement de voie.

Les piétons, pour leur part, ont l’obligation de traverser l’intersection au passage pour piétons le plus près, de respecter les feux pour piétons et de marcher sur le trottoir ou, s’il n’y en a pas, au bord de la chaussée, face à la circulation.

Quant aux cyclistes, ils ont les mêmes droits et obligations que les automobilistes. Par exemple, même si la voie est libre, le feu rouge et le panneau d'arrêt signifient un arrêt complet de la bicyclette, et le cycliste doit attendre que le feu passe au vert avant de repartir. C’est une obligation!

Les services de police de Terrebonne et de Mascouche vous rappellent que nous sommes tous, à un certain moment, un piéton, un cycliste, un automobiliste ou un motocycliste, mais jamais le roi de la route. (MS)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média