Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

24 octobre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Les superhéros de la vaccination témoignent

PANDÉMIE DE COVID-19

2422vaccinatrices

©courtoisie

La BD « Ensemble contre la COVID » témoigne de la contribution essentielle des vaccinateurs venus de 30 professions pour prêter main-forte au système.

En pleine pandémie, des hommes et des femmes de 30 professions ont été appelés par Québec à participer à la vaccination de masse. L’organisme Les Impatients publie une BD intitulée Ensemble contre la COVID, qui témoigne de leur contribution essentielle.

Parmi ces professionnels se trouvent neuf Lanaudois, dont quatre Moulinoises, qui ont inspiré l’illustrateur Mario Malouin et livré des témoignages empreints d’altruisme.

Maryse Beaulieu, technicienne en santé animale

Maryse Beaulieu pratique dans une clinique vétérinaire de Mascouche. Elle a vu dans cet appel du gouvernement une chance inouïe de « garder sa vie sociale intacte ». « C’est mon métier, de promouvoir la santé! » Elle a donc accepté de faire cette promotion auprès de patients humains dans le cadre de cette bataille pandémique.

Mme Beaulieu a passé par-dessus la probabilité de contracter la COVID-19 pour prêter main-forte en centre de vaccination, et elle ne l’a pas regretté. « C’est une expérience de vie que je n’oublierai jamais. Je ne serai jamais allée à la guerre physiquement, mais viralement, oui. »

Ses proches n’ont jamais tenté de la dissuader d’aller vacciner la population. « Ils voyaient, au contraire, que j’avais plaisir à y aller. » Chaque mois, elle continue d’offrir des disponibilités, si jamais le système manque de personnel pour la vaccination.

2422vaccinatricesbeaulieu

©courtoisie

Maryse Beaulieu

Cathy Jodoin, denturologiste

La denturologiste Cathy Jodoin travaille au quotidien avec des personnes âgées. Il ne lui aura pas fallu longtemps pour décider de fermer sa clinique les vendredis pour vacciner dans les centres de masse. « Je me suis dit : je dois aller sauver ma clientèle et aider le système de santé. Le premier vaccin que j’ai donné, je shakais », raconte-t-elle avec émotion.

Plus encore, sa contribution se veut un clin d’œil à son grand-père, allé au front lors de la Seconde Guerre mondiale. Cathy Jodoin a vacciné des centaines de personnes de plus de 70 ans, et même sa propre grand-mère de 91 ans. « Pour eux, c’était comme un drapeau blanc, le vaccin », compare-t-elle.

A-t-elle craint le virus? « La peur et l’hésitation ne font que retarder le progrès », répond-elle avec aplomb.

Raconter son vécu

Pour ces deux professionnelles de la MRC Les Moulins, participer au projet de BD des Impatients allait tout simplement de soi. « Ça me permet d’écrire une petite part de l’histoire et de témoigner d’une expérience unique », estime Maryse Beaulieu. Sa collègue Cathy Jodoin dit aimer verbaliser, amener les gens à réfléchir. « C’est important que les gens voient l’envers de la médaille. »

2422vaccinatricesjodoin

©courtoisie

Cathy Jodoin

Êtes-vous d’accord avec la politique de la SAAQ d’obliger les 80+ de passer un test médical ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

2 novembre 2022

Mario Malouin

Merci pour votre bel article sur la BD! Et merci aussi de mettre en lumière nos vaccinateurs, comme on a tenté de le faire par cet album, les remerciant d'avoir été au front pendant cette dure période.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média